Note de conjoncture - Secteur de la viande bovine : Baisse sensible des cours, en particulier ceux des vaches.

Office de l'Elevage / DEP

Dans l'UE, en semaine 44, le prix moyen des gros bovins recule de 0,7 % sur la semaine, à 2,90 € le kg, tout en restant de 5,8 % supérieur à celui de 2007 à la même période. Cette baisse est due tant au recul du cours des vaches qu'à celui des JB. Les prix des gros bovins progressent de 0,3 % en Irlande, mais reculent de 1,7 % aux Pays-Bas et de 2,1 % en Allemagne.

Le cours des vaches O3 recule de 1,7 %, à 2,37 € le kg, mais il est en hausse de 1,6 % sur une année. Les prix résistent en Irlande (+ 0,1%), mais reculent aux Pays-Bas (-1,9 %) et surtout en Allemagne (- 3,7 %) où l'offre est particulièrement importante. Au recul saisonnier dû à la décharge des herbages, s'ajoute un effet conjoncturel de consommation modérée. Rapportés à 2007, les prix des vaches O3 restent néanmoins élevés : + 7 % en Allemagne, + 22 % en Irlande, + 9 % aux Pays-Bas.

Le cours moyen des JB R3, qui résistait jusqu'à alors, est désormais lui aussi en recul : il perd 0,3 %, à 3,26 € le kg ( +7,7 % en un an). Il est tiré à la baisse par la cotation allemande, qui recule de 0,8 % sur la semaine (+ 10,6 % en un an) : l'offre en JB y est très importante. En Italie, en revanche, le prix est stable sur la semaine (+ 3,2 % par rapport à 2007). Toutefois, à la bourse de Modène, le cours du JB U3, également stable en semaine 44, est orienté à la baisse en semaine 45 (- 5 centimes) et en semaine 46 (- 2 centimes).
Le prix moyen des boeufs irlandais R3 progresse de 0,4 % (+ 15 % en un an). En revanche, la cotation anglaise recule de 1,5 % (+ 11 % en un an).

Dans la filière veau, le prix de la viande recule de 0,3 %, à 4,70 € le kg. Il est de 27,1 % en- dessous de celui de 2007. Le prix néerlandais (- 1,2 %) continue de reculer. Le prix italien, en revanche, est stable. A 151,42 € la tête, le prix moyen des veaux de 8 jours recule de 2,18 % sous l'effet du recul des prix en Allemagne (- 3,7 %) et aux Pays-Bas (- 0,8 %).


En France, la baisse sensible du prix moyen des gros bovins se poursuit en semaine 45. Le prix moyen perd 4 centimes, à 2,90 € le kg. Il est désormais inférieur de 7,6 % à celui de 2007 à la même période et retrouve le niveau de 2005. Comme ailleurs en Europe, le recul des cours concerne non seulement les vaches, mais également les JB.

Le prix des vaches recule nettement, atteignant des niveaux qui n'avaient pas été observés, en cette saison, depuis trois ans. Il recule à cause de la décharge des herbages et de la congestion du marché européen, affecté par les baisses de prix. Les vaches allaitantes résistent mieux : le prix des animaux de qualité bouchère R sont en repli de 3 centimes, à 3,15 € le kg (- 3,6 % en un an). Pour les autres animaux, les baisses sont plus sensibles : 8 centimes pour les vaches O et 6 centimes pour les vaches P, à respectivement 2,47 et 2,20 € le kg, soit 15 et 18 % de moins qu'en 2007.

Les cours des JB, qui résistaient jusqu'à présent, sont désormais également touchés par la tendance baissière, alors qu'ils augmentent habituellement en cette saison : les JB U, R et O sont tous en baisse de 2 centimes à respectivement 3,48, 3,24 et 2,86 € du kg. Les prix sont supérieurs de 5,4 et 4,8 % par rapport à ceux de l'année dernière pour les JB U et R. En revanche, le prix du JB O est désormais en-dessous de son niveau de 2007, de 0,7 %. Les JB deviennent excédentaires sur le marché, notamment à l'export (Allemagne).
Signe de la morosité du marché de la viande bovine, les cours du boeuf R et de la génisse R sont aussi en recul, cédant chacun 3 centimes à respectivement 3,11 et 3,29 € le kg.

Sur le marché des broutards, les cours poursuivent leur baisse, notamment en race charolaise : le mâle charolais U de 6-12 mois perd à nouveau 5 centimes sur la semaine, à 2,18 € le kg (+ 5,8 % en un an), tandis que celui de 12-24 mois perd 5 centimes à 2,15 € le kg (+ 7,5 % en un an). Le mâle limousin U 6-12 mois perd 1 centime à 2,52 € le kg (+ 5 % en un an). Le mâle croisé R 6-12 mois perd 4 centimes à 2,14 € le kg (+ 2,88 % en un an). Le débouché italien ne donne pas de signes d'amélioration.

Dans la filière veau, le cours est stable. Il s'établit à 5,47 € le kg, soit plus de 18 % en-dessous de son niveau de 2007.

Le cours des veaux de 8 jours gagne 2,12 €, à 61,73 € la tête. Sur un an, il recule de 41,4 %.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires