Note de conjoncture - Secteur de la viande bovine : Fermeté des cours des gros bovins en France

Office de l'Elevage/DEP

Dans l'UE, en semaine 26, le prix moyen des gros bovins est orienté à la baisse, de 0,2 %, à 3,01 € le kg, dans un contexte de consommation de viande bovine au ralenti, à la fois en raison du début des congés et de températures plutôt chaudes ( ceci est particulièrement vrai en Italie où le prix moyen recule de 0,9 %). Il est cependant de 13,2 % supérieur à celui de 2007 à la même période. Ce prix élevé est le résultat de faibles disponibilités. Sur la semaine, les cours des JB et ceux des vaches suivent des orientations différentes.

Le prix des JB R3 progresse en moyenne de 0,9 %, à 3,16 € le kg et se situe à 12,6 % au dessus de son niveau de 2007. Alors qu'il est pratiquement stable en Allemagne (-0,1 %), il augmente de 2,3 % en Italie, à 3,61 € le kg (prix le plus élevé des principaux pays producteurs). Par rapport à 2007, il progresse de 17,7 % en Allemagne et de 12,5 % en Italie.
Le cours des boeufs R3 irlandais continue sa hausse, de 0,4 % sur la semaine, à 3,44 € le kg, soit +24 % en un an.

Le prix moyen des vaches O3, malgré des apports toujours réduits liés au prix payé pour le lait, est en repli de 1,3 % sur la semaine, à 2,63 € le kg, dépassant cependant de 16,8 % celui de 2007. Stable aux Pays-Bas, il est en recul de 0,7 % en Allemagne et de 0,6 % en Irlande, mais reste nettement au dessus des niveaux de 2007 : +22,6 % en Allemagne, +17,6 % aux Pays-Bas et +28,7 % en Irlande.

La viande de veau ne sort pas de sa spirale à la baisse des prix : -2,8 % sur la semaine, à 4,46 € le kg et -12,3 % en un an, avec une baisse de 4,3 % aux Pays-Bas (où l'offre est trop importante) et de 6 % en Italie (où les viandes néerlandaises arrivent autour de 3,20 € le kg).
Les cours du veau de 8 jours, à 185,69 € en moyenne par tête, baissent de 0,4 % (mais +7,5 % sur un an) en raison d'un net tassement aux Pays-Bas (-14,5 %). Ce repli est saisonnier, car les veaux mis en place en ce moment seront en fin d'engraissement vers décembre, période peu favorable à la consommation de viande de veau.

En France, en semaine 27, le mouvement à la hausse des prix des gros bovins se poursuit, de manière un peu moins sensible que la semaine dernière, mais le prix moyen progresse de 2 centimes, à 3,14 € le kg, dépassant ainsi de 7,9 % celui de 2007 à la même période .

La progression la plus importante concerne les cours des JB O. Elle est de 5 centimes du kg. Les prix des JB U et R destinés à l'exportation augmentent de 2 centimes du kg. Ils sont de 14,7 et 17,4 % supérieurs à ceux de 2007. La remontée des JB O, tout à fait atypique à cette saison, est probablement liée au manque de vaches destinées à la transformation.

Les cours des vaches O et P progressent respectivement de 2 et 3 centimes du kg. Ceux de la qualité bouchère R sont reconduits. Comparés à 2007, ils sont supérieurs de 9,7, 9,4 et 7,9 %.
Les qualités bouchères R en boeufs et génisses continuent leur évolution positive : +3 et +1 centimes du kg sur la semaine, +11,3 et 5,1 % sur l'année.

Dans le secteur des broutards, l'ensemble des prix des animaux cotés est reconduit. Les animaux vaccinés avant le 30 avril sont toujours très recherchés, mais de moins en moins nombreux sur les marchés. Les animaux vaccinés dans les premiers jours de mai peuvent désormais être exportés puisque le délai de 60 jours après le rappel est passé.

Dans la filière veau, le prix de la viande enregistre une nouvelle baisse prononcée, de 7 centimes, à 5,15 € le kg, soit un recul de 9,5 % par rapport à 2007. Pourtant les quantités mises en marché ne sont pas excessives ( en cumul depuis le début de l'année les abattages sont en retrait de 7 à 8 %). C'est la consommation qui ne suit pas. Depuis le début de l'année, les achats des ménages ont diminué de 8,2 % et les prix augmenté de 7,1 % ( sur la même période les achats de viande bovine reculent de 2,6 % pour des prix en hausse de 2,2 %).
Après une reprise d'activité pour des sorties en novembre prochain et un gain de 30 € par tête en un mois, les cours des veaux de 8 jours enregistrent un retournement de tendance, avec un recul de 2,5 % sur la semaine, à 153,33 € la tête (+4,7 % en un an). Cette baisse va se poursuivre, puisqu'on entre dans la période de vêlage des troupeaux laitiers, dont le point culminant se situera en septembre.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires