Note de conjoncture - Secteur de la viande bovine : Nette baisse du cours des vaches, résistance des JB.

Office de l'Elevage / DEP

Dans l'UE, en semaine 42, le prix moyen des gros bovins recule de 0,7 % sur la semaine, à 2,95 € le kg, mais reste de 6,7 % supérieur à celui de 2007 à la même période. La baisse du cours des vaches explique notamment cette tendance. Les prix des gros bovins reculent de 1,8 % en Irlande, de 1,5 % aux Pays-Bas et de 0,1 % en Allemagne.

Le cours des vaches O3 recule de 1,4 %, à 2,46 € le kg, mais sur une année, il est en hausse de 4,6 %. Le recul est, à nouveau, sensible en Irlande (- 1,4 %) ainsi qu'aux Pays-Bas (- 1,7 %), mais également en Allemagne (- 0,8 %). Aux Pays-Bas, des apports de viande en provenance d'Amérique du Sud ont exercé une pression à la baisse des prix. Rapportés à 2007, les prix restent néanmoins élevés : + 8,6 % en Allemagne, + 23 % en Irlande, + 10 % aux Pays-Bas.

Le cours moyen des JB R3 est en légère progression, de 0,1 %, à 3,26 € le kg, dépassant de 8,5 % celui de 2007. En Italie, il recule de 1 % (+ 2,6 % par rapport à 2007) : les opérateurs sont prudents face à un marché potentiellement encombré. En Allemagne, le prix augmente de 0,3 % (+ 12 % en un an) dans un contexte de marché en équilibre.
Le prix moyen des boeufs irlandais R3 est en recul de 1,7 %, à 3,06 € le kg (+ 16 % en un an).

Dans la filière veau, le prix de la viande recule, de 0,3 %, à 4,75 € le kg. Il est de 26,1 % en dessous de celui de 2007. Malgré la remontée des prix en France, le prix communautaire diminue en raison du recul des prix néerlandais (-1,2 %) et italien (-0,9 %).
A 153,29 € la tête, le prix moyen des veaux de 8 jours progresse de 0,5 % sous l'effet du prix néerlandais (+ 11,3 %). En Italie, c'est la stabilité qui prévaut.





En France, le prix moyen des gros bovins recule encore en semaine 43, de 3 centimes, à 3,00 € le kg. Il est ainsi de 3,8 % inférieur à celui de 2007 à la même période. Le recul du cours des vaches se fait sentir alors que la demande de viande bovine recule encore : d'après TNS, la consommation des ménages pour le mois de septembre a reculé de 4,1 % par rapport à septembre 2007.

Le prix de vaches recule nettement. Les prix des animaux de qualité bouchère R sont en repli de 5 centimes, à 3,23 € le kg (- 2,12 % en un an). Les prix enregistrent de nouvelles baisses, de 6 centimes pour les vaches O et de 5 centimes pour les vaches P, à respectivement 2,63 et 2,35 € le kg, soit 9,3 et 11,3 % de moins qu'en 2007. Les vaches présentes sur les marchés sont encore trop nombreuses par rapport à la demande.

Contrairement à ceux des vaches, les cours des JB résistent, notamment parce que les JB sont moins nombreux sur les marchés. Les cours des JB U poursuivent leur progression, de 1 centime, à 3,50 € (+7,7 % par rapport à 2007). En revanche, les cours des JB R et O, sont stables sur la semaine à respectivement 3,26 et 2,88 € du kg. Ils sont respectivement supérieurs de 7,2 et 0,7 % à ceux de l'année dernière.

Sur le marché des broutards, les cours sont globalement stables. Seuls les cours des animaux croisés reculent légèrement. Mais de manière générale, l'activité est faible, les volumes échangés sont modestes. Les problèmes sanitaires persistent.

Dans la filière veau, le prix de la viande s'est stabilisé après 2 mois de remontée. Il s'établit à 5,47 € le kg, soit près de 18 % en-dessous de son niveau de 2007. La consommation des ménages pour le mois de septembre est, selon TNS, en légère baisse par rapport à septembre 2007 : elle recule de 0,6 %.

Le cours des veaux de 8 jours remonte, à 60,61 € la tête. Sur un an, il recule de 41 %.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires