Note de conjoncture - Secteur de la viande bovine : Nouvelle baisse en France et relative stabilité des cours dans l'U.E..

FranceAgriMer

Dans l'Union européenne, le prix moyen des gros bovins est demeuré stable entre la semaine 43 et la semaine 45 à 2,7 €/kg, inférieur de 6,4 % à celui en semaine 45 en 2008. Les cours évoluent peu en raison d'une demande globalement calme. Les cours progressent modérément en Grèce (de 0,1 % à 3,7 €/kg), au Portugal (de 0,1 % à 3,07 €/kg), en Allemagne (de 0,3 % à 2,54 €/kg) et en Italie (de 0,4 % à 3,24 €/kg). Les cours baissent aux Pays-Bas de 1,9 % à 2,14 €/kg, de 0,6 % en Belgique à 2,48 €/kg. Malgré une baisse de 0,2 %, le cours espagnol à 2,79 €/kg demeure soutenu depuis septembre en raison d'une offre limitée entraînant un ralentissement de l'activité des abattoirs. En comparaison avec la semaine 45 de 2008, les abattages hebdomadaires espagnols seraient en baisse de l'ordre de 13 %. Sur les Iles britanniques, les cours progressent au Royaume-Uni de 1,7 % à 2,85 €/kg mais chutent en Irlande de 1,2 % à 2,54 €/kg.

Le prix moyen des JB R3, en recul de 4,4 % sur un an, se replie de 0,2 % à 3,12 €/kg sur la quinzaine. Les cours baissent de 9 centimes en Italie soit 2,6 % à 3,37 €/kg, du fait d'une demande limitée et de 0,2 % en Espagne à 3,24 €/kg. Ils augmentent de 3 centimes en Allemagne à 3,01 €/kg, où les offres sont réduites face à une demande active pour le marché intérieur mais aussi pour l'exportation. En Grèce, les cours progressent également de 3 centimes à 4,22 €/kg.

La cotation européenne des boeufs R3 se redresse de 0,3 % à 2,89 €/kg (– 8,6 % sur un an), le cours des boeufs R3 irlandais baisse de 1,1 % sur la quinzaine à 2,68 €/kg. En deux semaines, la cotation européenne des génisses R3 a gagné 0,8 % à 3,09 €/kg mais reste en repli de 13 centimes soit 4 % par rapport à la semaine 45 de 2008.

Le prix moyen européen des vaches O3 est en retrait de 1,3 % à 2,13 €/kg sur la quinzaine et de 18 centimes soit 7,8 % sur un an. Entre la semaine 43 et 45, il baisse de 2 % aux Pays-Bas à 2,13 €/kg et de 2,4 % en Grèce à 1,87 €/kg. A 2,12 €/kg, le cours allemand est en léger repli ( 0,1 %) en raison d'apports en vaches de réformes couvrant facilement les besoins mesurés des abattoirs. La consommation est orientée principalement sur les pièces les moins chères, entraînant un réel manque de valorisation des pièces plus nobles depuis plusieurs semaines. Sur les Iles britanniques, les cours baissent de 1,5 % en Irlande à 2,16 €/kg mais progressent de 1,8 % au Royaume-Uni à 2,16 €/kg.
Le prix moyen de la viande de veau est en repli de 0,3 % entre la semaine 43 et la semaine 45 à 5,13 €/kg, supérieur de 10,5 % à celui de la semaine 45 de 2008. Les cours baissent de 0,4 % en Italie à 4,82 €/kg, de 0,7 % en Belgique à 6,2 €/kg et de 1 % aux Pays-Bas à 4,32 €/kg.

Le cours des veaux de 8 jours progresse de 1,7 % à 180 € par animal. Les cotations sont de nouveau reconduites en Allemagne à 239 €/tête et progressent de 8,3 % aux Pays-Bas à 161 €/tête et de 3,1 % en Italie à 184 €/tête. Elles baissent de 0,5 % en Espagne à 208 €/tête. Dans les Iles britanniques, le cours irlandais de référence est en recul de 10,5 % à 137 €/tête et celui du Royaume-Uni de 1 % à 122 €/tête

En France, entre les semaines 44 et 46, dans un marché marqué par une demande peu soutenue, le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir a diminué de 3 centimes à 2,84 €/kg et est en baisse de 1 % sur un an.

Les cours des vaches de réformes poursuivent leur dynamique baissière. La cotation nationale des vaches O perd huit centimes (soit 3,2 %) à 2,45 €/kg mais dépasse pour la première fois de l'année les cours de 2008 (+ 0,8 % par rapport aux cours de la semaine 46 de 2008). La cotation des vaches de classe P perd 6 centimes (- 2,7 %) à 2,13 €/kg mais se rapproche également des cours de l'an dernier (- 0,5 % par rapport aux cours de la semaine 46 de 2008). Elle reste, néanmoins, en net retrait par rapport à 2007 qui était à 2,65 €/kg (- 20 %).

Le prix des génisses de classe R est en repli de 1 centime à 3,16 €/kg ( 5,4 % par rapport à la semaine 46 de 2008). Celui des boeufs de classe R sont stables à 3,08 €/kg ( 0,3 % sur un an).

En raison de disponibilités toujours limitées, les cours des jeunes bovins poursuivent leur redressement entamé il y a deux mois. La cotation des jeunes bovins de classe U progresse de 1 centime à 3,42 €/kg en semaine 46 ( 1,2 % par rapport à la même semaine en 2008). Le prix moyen des jeunes bovins R progresse également de 1 centime à 3,16 €/kg (- 1,3 % sur un an) et celui des jeunes bovins de classe O sont stables sur la quinzaine à 2,77 €/kg ( 1,4 % sur un an).

Les prix des broutards mâles charolais U de 300 350 kg diminuent de 1 centime à 2,39 €/kg (en progression de 11,7 % par rapport à la même semaine en 2008). Après deux mois de stabilité des cours, les cours des limousins de même catégorie sont en baisse de 3 centimes à 2,55 €/kg (+ 1,2 % / 2008), ceux des croisés sont en recul de 4 centimes à 2,23 €/kg (+ 4,2 % / 2008). La cotation des femelles charolaises de 6 12 mois de 270 kg est stable pour la 5ème semaine consécutive à 1,86 €/kg, en retrait de 10,6 % par rapport à la cotation de la semaine 46 de 2008.

Les prix de la viande de veau de boucherie se redressent légèrement en semaine 46 (+ 2 centimes) pour s'établir à 5,65 €/kg, après une longue période de stabilité des cours de près de 3 mois. Les prix sont supérieurs de 3,2 % à ceux constatés en 2008 à la même époque.

La cotation des veaux de huit jours poursuit son redressement entamé début octobre, en gagnant 4,6 % (+ 4,3 €) sur la quinzaine pour s'établir à 96,9 €/tête, dans un marché fluide malgré une offre de qualité hétérogène. La cotation est en nette progression (+ 52,9 %) par rapport à la semaine 46 de 2008.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires