Note de conjoncture - Secteur de la viande bovine : Relative stabilité des cours dans l'U.E. et légère baisse en France.

FranceAgriMer

Dans l'Union européenne, le prix moyen des gros bovins est stable en semaine 43 à 2,7 €/kg, inférieur de 8 % à celui d'il y a un an. En Allemagne, il recule de 0,9 % à 2,54 €/kg et en Italie de 1,2 % à 3,23 €/kg. En raison d'offres limitées, les cours progressent aux Pays-Bas de 1 % à 2,18 €/kg, au Portugal de 0,7 % à 3,07 €/kg, au Royaume-Uni de 0,5 % à 2,81 €/kg et en Irlande de 0,5 % à 2,57 €/kg. Les cours sont stables en Espagne à 2,79 €/kg, en Belgique à 2,49 €/kg et en Grèce à 3,7 €/kg. La demande reste peu soutenue mais les offres sont relativement limitées ce qui entraîne peu d'évolutions du cours d'une semaine à l'autre.

Le prix moyen des JB R3, en recul de 4,7 % sur un an, se replie de 0,6 % à 3,12 €/kg sur la semaine. Les cours baissent de 10 centimes en Italie soit 2,7 % à 3,46 €/kg et de 5 centimes soit 1,7 % en Allemagne à 2,98 €/kg, en raison d'une offre abondante face aux besoins des abattoirs. Ils progressent de 5 centimes soit 1,7 % en Espagne à 3,25 €/kg et sont stables en Grèce à 4,19 €/kg, où la demande est habituellement faible en cette période de l'année.

La cotation européenne des boeufs R3 est en progression de 0,3 % à 2,88 €/kg ( 32 centimes soit – 9,9 % sur un an), le cours des boeufs R3 irlandais progresse de 0,4 % sur la semaine à 2,71 €/kg. La cotation européenne des génisses R3 perd 0,3 % à 3,07 €/kg sur la semaine et est en repli de 20 centimes soit 6 % par rapport à la semaine 43 de 2008.

Le prix des vaches O3 est en retrait de 0,3 % à 2,16 €/kg sur la semaine et de 26 centimes soit 10,8 % sur un an. Sur la semaine, il progresse de 0,4 % aux Pays-Bas à 2,17 €/kg et de 0,6 % en Grèce à 1,92 €/kg. Un léger repli de 0,8 % est observé en Allemagne où le cours s'établit à 2,12 €/kg, soit une baisse de 18 % par rapport au cours relevé à la même période en 2008. La nette baisse de consommation de pièces de découpes, telles que les entrecôtes, filets et biftecks, entraîne cette chute des prix. Sur les Iles britanniques, les cours progressent de 1,2 % en Irlande à 2,19 €/kg où les sorties d'animaux sont mesurées, et sont stables au Royaume-Uni à 2,12 €/kg.

Le prix moyen de la viande de veau est en repli de 0,2 % cette semaine à 5,14 €/kg, supérieur de 9,1 % à celui de la semaine 43 de 2008. Les cours sont reconduits en Italie à 4,85 €/kg et en Belgique à 6,25 €/kg mais baissent de 1,1 % aux Pays-Bas à 4,36 €/kg, où la consommation est traditionnellement plus faible en cette période de l'année.

Le cours des veaux de 8 jours progresse de 3,8 % à 177 € par animal. Les cotations sont reconduites en Allemagne à 239 €/tête et en Italie à 178 €/tête. Elles baissent de 0,4 % en Espagne à 209 €/tête mais progressent de 4,7 % aux Pays-Bas à 149 €/tête. Dans les marchés très volatils des Iles britanniques, le cours irlandais de référence progresse de 22,4 % à 153 €/tête et celui du Royaume-Uni de 14,4 % à 124 €/tête

En France, en semaine 44, le prix moyen pondéré des gros bovins entrée abattoir a diminué de 1 centime à 2,87 €/kg et est en baisse de 2,4 % sur un an.

En concurrence avec des viandes blanches, notamment la viande porcine, bénéficiant d'offres promotionnelles en GMS depuis quelques semaines, la demande en viande bovine est assez modérée notamment pour les vaches de réformes laitières. Dans ce contexte, la cotation nationale des vaches O perd deux centimes à 2,53 €/kg (- 1,6 % sur un an), et celle des vaches de classe P en perd 4 (- 1,8 %) à 2,19 €/kg (- 3,1 % sur un an).

Le prix des génisses de classe R est en repli de 1 centime à 3,17 €/kg ( 4,5 % par rapport à la semaine 44 de 2008). Celui des boeufs de classe R est également en recul de 1 centime à 3,08 €/kg ( 1,9 % sur un an).

Depuis deux mois, les cours des jeunes bovins se redressent semaine après semaine, en raison de sorties d'animaux plus limitées. La cotation des jeunes bovins de classe U affiche une progression de 3 centimes à 3,41 €/kg en semaine 44 ( 2,6 % par rapport à la même semaine en 2008). Le prix moyen des jeunes bovins R progresse de 2 centimes à 3,15 €/kg (- 3,4 % sur un an) et celui des jeunes bovins de classe O de 1 centime à 2,77 €/kg ( 3,8 % sur un an). Depuis mi-septembre, les cotations des trois catégories ont progressé : de 3 % pour les classes U, de 4 % pour les classes R et de 6,1 % pour les classes O.

Les prix des broutards mâles charolais U de 300 350 kg diminuent de 2 centimes à 2,4 €/kg (en progression de 7,6 % par rapport à la même semaine en 2008). La demande à l'exportation demeure mesurée en ce moment. Comme ils le sont depuis deux mois, les cours des limousins de même catégorie sont stables à 2,58 €/kg (+ 2 % / 2008), ceux des croisés sont également reconduits à 2,27 €/kg (+ 4,1 % / 2008). La cotation des femelles charolaises de 6-12 mois de 270 kg est stable pour la troisième semaine consécutive à 1,86 €/kg, en retrait de 12,7 % par rapport à la cotation relevée en semaine 44 de 2008.

Les prix de la viande de veau de boucherie sont reconduits en semaine 44 à 5,62 €/kg, c'est le cas de nouveau cette semaine. Ils sont globalement stables depuis début septembre. Les sorties d'animaux s'ajustent à une demande modérée. Les prix sont supérieurs de 2,6 % à ceux constatés en 2008 à la même époque.

La cotation des veaux de huit jours poursuit son redressement entamé début octobre, en gagnant 5,6 % (+ 4,9 €) cette semaine pour s'établir à 92,6 €/tête, dans un marché fluide. La cotation est en nette progression (+ 55,3 %) par rapport à la semaine 44 de 2008.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires