Nourrir la planète : 1,4 milliard d'êtres humains supplémentaires dans 20 ans

François d'Alteroche

6,793 milliards le premier janvier dernier, 8,2 milliards en 2030, autour de 9,5 milliards en 2050. La progression de la population mondiale telle qu'elle est envisagée par les démographes est impressionnante. Surtout si l'on sait que cette population était estimée à moins de 1,5 milliard d'individus au début du XIXè siècle.
Cette progression aura principalement lieu dans les pays en développement. Ce sera en particulier le cas du continent africain où la population va doubler dans les prochaines décennies. « A l'horizon 2030, alors que la population de l'Asie de l'Est ne croîtra que de 0,4 % par an, celle de l'Afrique subsaharienne augmentera encore à raison de 2,1 % », explique la FAO.
La progression de la population mondiale est d'abord le résultat des progrès dans la lutte contre la mortalité qui permet d'améliorer la longévité des individus et de diminuer la mortalité infantile. Le nombre d'enfants par femme est quant à lui très dépendant de leur niveau d'alphabétisation. Quand une meilleure formation les aide à gagner leur indépendance matérielle, elles ont leur premier enfant plus tard et ont tendance à avoir moins d'enfants que les générations précédentes.

Évolution et répartition de la population mondiale

Évolution et répartition de la population mondiale

Pour en savoir plus

Voir dossier de Réussir Bovins Viande de septembre 2010 consacré à l'élevage du futur. (RBV n°174, p. 46 à 70)

Source Réussir Bovins Viande Septembre 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires