Qualité nutritionnelle : Enrichir la viande en sélénium pour son rôle en santé humaine

Sophie Bourgeois

La teneur en sélénium de la viande peut être augmentée en ajoutant dans la ration d'engraissement de l'orge d'hiver fertilisé avec un engrais enrichi de cet oligo-élément. La faculté de Liège en Belgique étudie le sujet.

Sans parler de la santé des bovins, pour laquelle son rôle est très important, le sélénium est un oligo-élément qui intervient dans de nombreuses fonctions biologiques jouant un rôle important en santé humaine. « Il participe au fonctionnement des systèmes immunitaires, antioxydant et reproducteur, au métabolisme thyroïdien, ainsi qu'à des processus anticancéreux », explique Louis Istasse, de la faculté de médecine vétérinaire de Liège, en Belgique.

Des essais sur jeunes bovins Blanc Bleu ont montré que le sélénium peut être stocké dans les protéines de la viande. (S. Bourgeois)

Des essais sur jeunes bovins Blanc Bleu ont montré que le sélénium peut être stocké dans les protéines de la viande. (S. Bourgeois)

Teneur multipliée par trois

Les teneurs en sélénium des aliments végétaux et animaux produits sur les sols de Belgique sont faibles. « Sans supplémentation, les teneurs en sélénium sont également faibles dans la viande. »
La faculté de médecine vétérinaire de Liège étudie depuis 2002 la possibilité d'enrichir la viande bovine en sélénium. Des essais présentés à une journée organisée par l'Aftaa(1), en novembre 2008, montrent que les jeunes bovins Blanc Bleu qui reçoivent une ration composée pour moitié, d'orge d'hiver enrichi en sélénium et pour moitié, d'un aliment composé complémentaire, fournissent une viande dont la teneur en sélénium est significativement augmentée. Elle est à peu près multipliée par trois. Une portion de 200 grammes de viande ainsi enrichie apporte 24,7 microgrammes de sélénium, soit 31 % des apports quotidiens recommandés contre seulement 10 % pour une viande classique.

Sélénium organique

Dans cette expérimentation, la source de sélénium est un engrais enrichi en sélénate de sodium, forme minérale de l'oligo-élément. En passant du sol à la plante, le sélénium prend une forme organique qui est « la seule forme qui puisse être stockée dans les protéines. »
Le sélénium sous forme organique possède, d'autre part, une meilleure bio-disponibilité pour l'animal tout en limitant les problèmes de toxicité par rapport à une supplémentation sous forme minérale. Il n'y a pas eu d'effet sur les performances zootechniques. « La couleur rouge de la viande a diminué légèrement et une meilleure conservation en rapport avec l'oxydation a été observée », note Louis Istasse.

(1) Association française des techniciens de l'alimentation et des productions animales.

Source Réussir Bovins Viande Avril 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires