Remplacer le tourteau de soja par d’autres sources azotées

Sophie Bourgeois - Réussir Bovins Viande Septembre 2012

Remplacer le tourteau de soja par d’autres sources azotées
La féverole peut remplacer la totalité du soja. © J.-C. Gutner

Totalement ou partiellement, de nombreuses matières premières peuvent se substituer au tourteau de soja dans les rations des jeunes bovins. Rappel de l’Institut de l’élevage.

Plusieurs tourteaux sont intéressants pour réduire les besoins en soja en production de jeunes bovins. Le tourteau de colza peut remplacer en totalité le soja. Ceci entraîne une légère baisse du niveau énergétique de la ration mais les performances zootechniques sont très proches. Le tourteau de tournesol est assez pauvre en énergie, ce qui entraîne une dilution plus importante de la ration et une baisse des performances. Mais il est riche en cellulose. Le tourteau de lin expeller peut remplacer la totalité du soja. Il est plus riche en énergie que le tourteau de colza et améliore l’efficacité alimentaire.

Image4

Du côté des protéagineux, on peut aussi trouver des solutions. Le pois et la féverole peuvent remplacer la totalité du soja : ils sont riches en amidon et présentent la même valeur en UFV que le tourteau de soja. Ils sont à distribuer aplatis avec un fourrage grossier de type paille. On peut compter sur le maintien des performances et de l’efficacité alimentaire.La graine de lin aplatie, riche en énergie, est très grasse ce qui oblige à limiter les quantités distribuées à 1,5 kg et ne permet pas de couvrir l’ensemble des besoins en protéines. Le tourteau gras de colza a une valeur dépendant de sa richesse en matières grasses. Il peut être utilisé seul pour remplacer le tourteau de soja jusqu’à 15-20 % de matières grasses ce qui représente alors 2 à 3 kilos distribués par jour au maximum. Il permet de maintenir une bonne densité énergétique de la ration et les performances.Le corn gluten feed est riche en énergie, riche en amidon, et apporte des fibres. Les performances sont maintenues.Les drèches de blé permettent de remplacer les trois quarts du tourteau de soja. Elles sont riches en protéines et appétentes. Les drèches de brasserie sont moins riches en protéines et en énergie.

Source : Institut de l’élevage

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires