Réseaux d'élevage Charolais : Un observatoire sur 480 000 têtes

François d'Alteroche

L'équipe des réseaux d'élevage Charolais réalise chaque année une synthèse du poids et du prix des animaux charolais sur la base des données commerciales fournies par différents opérateurs commerciaux(1) de ce bassin d'élevage.
Pour l'année 2008 on dénombre 480 000 têtes vendues. « Les volumes d'animaux maigres commercialisés sont supérieurs de 5 % à ceux de la campagne précédente, traduisant les reports des ventes suite à la fermeture des frontières fin 2007, mais aussi davantage de ventes de maigre de la nouvelle campagne au second semestre. »
L'année 2008 est aussi marquée par l'augmentation (+ 40 %) des mâles commercialisés en taurillons d'herbe maigres. Ce sont surtout des ex-broutards repoussés remis à l'herbe. Ils n'avaient pas pu être vendus en fin d'hiver du fait de la fermeture temporaire du marché italien.
Le nombre de JB vendus en carcasse progresse d'environ 10 % mais les poids de carcasse diminuent de 9 kg. Le coût élevé des rations a incité à réduire la durée de finition.

Vaches de race charolaise au pâturage. (S. Leitenberger)

Vaches de race charolaise au pâturage. (S. Leitenberger)

Des poids en baisse

La même tendance est constatée pour les boeufs, les génisses et les vaches de réforme, avec des poids moyens de carcasse en baisse d'une dizaine de kilos, quelle que soit la catégorie. Le prix moyen au kilo des vaches finies progresse de 2 % par rapport à 2007, passant de 3,10 euros en 2007 à 3,17 euros en 2008 (échantillon de 67 821 têtes, avec et sans signes officiels de qualité.)

(1) Actis, Elvea 71, Elvea 21-89, Bourgogne élevage, Cadran Châteaumeillant, CCBE, Charolais Horizon, Cialyn, Covido-bovicoop, Gecsel, Sicaba, Sicafome, Sicagemac, Sicagieb, Socaviac.

Source Réussir Bovins Viande Septembre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires