Royaume-Uni : Le marché de Smithfield détermine à lui seul le prix de la viande

Emilie Durand

Le vieux marché de Smithfield en Angleterre, au coeur même de Londres, en a vu passer des pièces de boeuf. Près de 120 000 tonnes par an actuellement. Autrefois surnommé « Smooth field » ou pré plat, il fut d'abord connu pour son marché aux bestiaux qui existait déjà vers l'an mille, mais ce n'est qu'en 1867 que les halles actuelles virent le jour. Le prix de la viande décidé sous ces halles déterminerait le prix de la viande de tout le Royaume-Uni.

Des bouchers prêts à faire de la résistance pour conserver leur marché et leur histoire. (DR)

Des bouchers prêts à faire de la résistance pour conserver leur marché et leur histoire. (DR)

Le plus moderne d'Europe

A deux pas des tours de la haute finance, dans la riche City, la structure d'acier du marché est un des plus beaux exemples de l'architecture victorienne. C'est un endroit très fréquenté par les touristes. Aussi, lorsqu'il a fallu débourser 70 millions de livres (93 millions d'euros) pour le rénover et le mettre aux normes européennes, l'Angleterre n'a pas hésité. Aujourd'hui, Smithfield est un des marchés à viande les plus modernes d'Europe alors que, paradoxalement, il est considéré comme le plus ancien marché de Londres. En novembre dernier, une rumeur faisait pourtant état de sa possible reconversion en bureaux jugés plus rentables.

Source Réussir Bovins Viande Février 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires