Santé animale : La maladie de la vache folle en train de disparaître en Europe

L'Europe en a pratiquement fini avec la maladie de la vache folle qui l'a traumatisée pendant des années et a changé durablement les comportements, a estimé la Commission européenne en proposant de mettre fin à des mesures phares comme l'abattage des troupeaux.

« L'Union européenne, qui a obtenu des avancées considérables dans son combat contre l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), est enfin sur le point d'éradiquer cette maladie sur son territoire », s'est réjoui le commissaire européen en charge de la Santé, John Dalli. A ce jour, plus de 190.000 cas d'ESB ont été comptabilisés dans l'UE depuis le premier diagnostic au Royaume-Uni en 1986 (184.600 cas à lui seul).

En 2009, seuls 67 cas positifs ont été décelés dans l'UE, contre plus de 37.320 au plus fort de l'épizootie en 1992. Et les animaux concernés l'an dernier (18 cas en Espagne, 10 en France et 9 en Irlande) étaient des bovins âgés qui ont pu être contaminés il y a longtemps, souligne-t-on à la Commission.

Le traumatisme généré par la maladie du prion et ses autres variantes transmissibles (tremblante du mouton, maladie de Creutzfeldt-Jakob) est à l'origine de l'application à l'extrême du principe de précaution en matière de santé animale et humaine pendant les crises sanitaires qui ont suivi en Europe (fièvre aphteuse, grippe aviaire, grippe H1N1...). Pour la vache folle, les mesures de précaution introduites en 1997 ont porté leurs fruits, a affirmé M. Dalli.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires