Selon l'OMC : Le boeuf aux hormones ne comporte pas de risques pour la santé

SC

La viande de boeuf aux hormones provenant des USA et du Canada ne présente pas de risque prouvé pour la santé et l'Union européenne interdit donc illégalement son importation, estime l'Organisation mondiale du commerce.

L'OMC vient de rendre deux jugements négatifs concernant la querelle entre Bruxelles et les États-unis d'une part et le Canada de l'autre. Bruxelles demandait la levée des sanctions imposées par ces deux pays en représailles à l'interdiction des importations de boeuf aux hormones en Europe, autorisées par l'OMC en 1998. L'UE estimait que de nouvelles justifications confortaient l'interdiction de cette viande aux hormones.

« Les preuves obtenues n'ont permis de découvrir aucun nouveau motif d'inquiétude concernant le risque lié à l'exposition aux résidus d'hormones présents dans la viande de bovins traités à des fins anabolisantes », a estimé un expert cité dans le rapport de l'OMC. « Les données scientifiques prises en compte n'ont pas permis d'étayer les conclusions de l'UE sur l'évaluation du risque », ont conclu les juges de l'OMC.

Bruxelles s'est dit en désaccord avec ces conclusions, même si le groupe d'expert a dit clairement qu'il n'obligeait pas l'UE à changer son règlement.
En revanche, pour Washington, la décision de l'OMC montre « que l'interdiction de l'UE en 2003 sur le boeuf traité aux hormones continue d'être scientifiquement injustifiée ».

L'UE et les États-unis ont la possibilité de faire appel du jugement.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires