Station de Denguin : Des donneuses du programme Viande Précoce

François d'Alteroche

Faire naître, tester, puis diffuser dans les élevages des semences de reproducteurs de race Blonde d'Aquitaine favorablement adaptés à la production de veaux de boucherie. Tel est l'objectif du schéma « viande précoce » conduit par l'entreprise de sélection Midatest. Pour accroître son efficacité, la transplantation embryonnaire est largement utilisée. Fin février, Midatest avait organisé une journée portes- ouvertes pour présenter son laboratoire et sa station de donneuses d'embryons de Denguin, dans les Pyrénées-Atlantiques. C'est là que sont réalisés les prélèvements d'Ovocytes par ponction folliculaire (appelée OPU) et la fécondation in vitro (FIV). Cette station et ce laboratoire OPU-FIV ont été mis en place en 1994. Actuellement une grosse partie de l'activité concerne un programme en race Holstein.

Bimbo est l'une des donneuses d'embryons, pensionnaire de la station de Denguin. (F. d'Alteroche)

Bimbo est l'une des donneuses d'embryons, pensionnaire de la station de Denguin. (F. d'Alteroche)

Mais la station de Denguin concerne aussi le schéma viande précoce conduit par Midatest pour la race Blonde d'Aquitaine. C'est sur une vache donneuse appelée Dina que le travail a commencé en 1996 et depuis, 176 collectes ont été réalisées pour ce schéma. En moyenne, trois donneuses sont collectées chaque année et produisent autour de 50 embryons par an. Ces derniers sont réimplantés dans des élevages avec qui Midatest a passé un contrat. Les meilleurs mâles issus de ces embryons intègrent le contrôle individuel à raison d'une moyenne de sept jeunes taureaux par an issus d'embryons sur 15 entrées en contrôle individuel (CI). Les taureaux les plus intéressants à l'issue du CI seront évalués sur les aptitudes bouchères de leur descendance. Les meilleures femelles issues de ces embryons restent en élevage ou intègrent à leur tour la station de Denguin en tant que donneuses. Ce travail de cumul sur les aptitudes bouchères en vue de la production de veaux de boucherie en est à la cinquième génération.

Source Réussir Bovins Viande Avril 2010

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires