Transmission d'exploitation : Assumer le poids du capital engagé

François d'Alteroche

La faible rentabilité et l'importance du capital engagé sont les deux principales caractéristiques de l'installation en production de viande bovine. De plus, la détérioration de la conjoncture pourrait bien retarder quelques projets.

L'analyse conjointe de la pyramide des âges des éleveurs de ruminants et des différentes
typologies d'exploitations laisse présager de nombreuses cessations d'activité en élevage à
l'horizon 2012. D'après ces données, 29 % des éleveurs détenteurs de 17 % des vaches
allaitantes du troupeau français étaient en 2003 susceptibles d'arrêter cette production d'ici
2012. Ces chiffres rapportés par l'Institut de l'élevage dans un document sur le devenir de
l'élevage français sont toutefois assez variables suivant les régions. Ils sont par exemple
moins élevés dans le bassin allaitant du Massif central où il y a un fort taux de spécialisation
des exploitations dans la production de viande bovine et où le contexte pédoclimatique ne
permet guère d'envisager d'autres productions. Dans ces départements, 16 % du troupeau
allaitant est détenu par des éleveurs de plus de 50 ans sans successeur. A l'inverse, cette
proportion passe à 21 % dans le Bassin aquitain. Une zone où l'élevage bovin est le plus
souvent associé à d'autres productions (céréales, fruits&légumes, volaille, vigne…). Quoi
qu'il en soit, quelle que soit la zone d'élevage concernée, ces arrêts d'activité devraient
sans surprise concerner surtout des ateliers deux fois plus petits que la moyenne en raison
du poids des très petits élevages, mais aussi du lien entre la dimension et la pérennité de
l'exploitation.

Les exploitations de dimensions importantes sont le plus souvent aux mains d'éleveurs jeunes. S'ils sont âgés, alors, ils connaissent leur successeur. (www.leitenberger.fr)

Les exploitations de dimensions importantes sont le plus souvent aux mains d'éleveurs jeunes. S'ils sont âgés, alors, ils connaissent leur successeur. (www.leitenberger.fr)

Pour compenser ces départs, d'après les statistiques de l'Adasea, le nombre annuel
d'installations aidées de jeunes agriculteurs en production de viande bovine oscillait autour
de 1300 ces dernières années et la plupart d'entre elles sous forme sociétaire. Ce chiffre
était même de 1623 en 2006, dopé peut être par le contexte globalement favorable pour ce
secteur d'activité en 2005 et 2006. Un tiers de ces bénéficiaires de la DJA avait plus de 30
ans au moment de l'installation. Cette proportion varie cependant entre 25 et 40 % selon les
régions et un peu plus de 20 % de ces installations en production de viande bovine
concernait des femmes.
Le nombre de jeunes agriculteurs fraîchement installés en production de viande bovine
dépend aussi sans surprise de la part représentée par ce secteur dans l'activité agricole
des différents départements avec toutefois une constante. La dimension économique de ce
type d'exploitation spécialisée est lourde de conséquences compte tenu de l'importance du
capital à reprendre pour le jeune qui s'installe. Avec l'agrandissement des structures et le
poids des capitaux liés, les conditions de reprise et de financement constituent un enjeu
majeur pour l'avenir des systèmes viande.



A cette donnée qui n'est pas nouvelle vient s'ajouter une autre qui l'est davantage. Si beaucoup
de jeunes croient en cette production et avaient jusqu'à présent la ferme intention de s'installer,
les nuages noirs qui s'amoncellent depuis quelques mois risquent bien de freiner quelques
projets. Un jeune agriculteur a besoin de perspectives et de lisibilité sur l'avenir qui sera donné
à son métier avant de s'engager. Force est de reconnaître que ce n'est plus tout à fait le cas
aujourd'hui.

Pour en savoir plus

Voir dossier de Réussir Bovins Viande de juillet-août 2008 consacré au sujet de la
transmission d'exploitation. (RBV n°151, p. 14 à 27).

Source Réussir Bovins Viande Septembre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires