Trèfle blanc : La légumineuse pour le pâturage des zones arrosées

Sophie Bourgeois

Le trèfle blanc est aussi appelé trèfle rampant. Ses tiges se développent sur le sol — on les appelle des stolons — et de ses noeuds partent des racines et des feuilles. Les racines descendent à seulement 10 à 25 centimètres dans le sol. Son faible enracinement ne lui permet pas de pousser en cas de sécheresse, mais il y résiste bien : il repart quand les conditions s'améliorent. S'il ne manque pas d'eau, il produit beaucoup en été.
Les feuilles possèdent un pétiole de 10 à 30 centimètres qui leur permet de se dresser vers la lumière. Seules les feuilles sont récoltées ou pâturées, permettant à la plante de reconstituer rapidement ses réserves.

Grande diversité botanique

Il existe une grande diversité d'aspect au sein des trèfles blancs. Le trèfle blanc nain a de très petites feuilles, beaucoup de ramifications et un faible développement.
Les trèfles intermédiaires, à feuilles moyennes, encore appelés de type hollandicum, sont à la fois plus hauts et plus larges.
Les trèfles blancs de type ladino, originaire d'Italie, sont de taille moyenne avec des feuilles presque aussi grandes que le trèfle violet. Ils sont plus sensibles au froid et résistent mieux en conditions séchantes mais attention à leur résistance aux limaces.
Le trèfle blanc, comme toutes les légumineuses, possède la faculté de fixer l'azote atmosphérique par le biais de ses nodosités. L'azote ainsi fixé sert non seulement à couvrir les besoins du trèfle mais contribue également après transfert dans le sol par diverses voies à alimenter en azote les graminées voisines. La fourniture d'azote du trèfle varie selon les sources et la proportion de trèfle entre 30 et 100 kg par hectare et par an, pendant la période de l'année où il pousse. Sa valeur alimentaire est excellente, il est très appétent et digestible mais c'est un fourrage météorisant. Pour éviter ce risque, il ne faudrait pas dépasser 50 % de trèfle dans une association en été.

Source Réussir Bovins-Viande Juillet-Août 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires