Une nouvelle station d’évaluation Charolaise dans l’Allier à Creuzier-Le-Neuf (03)

Patrick CHEVALIER - Elva Novia

Une nouvelle station d’évaluation Charolaise dans l’Allier à Creuzier-Le-Neuf (03)

Depuis le 17 octobre 2013, la station d’évaluation de Creuzier héberge une première série de 47 reproducteurs Charolais.

La promotion de la génétique, levier incontournable de l’amélioration de la productivité des élevages, le besoin et l’engouement croissant des éleveurs pour l’acquisition de reproducteurs évalués, sont autant d’éléments qui ont motivé l’ouverture de cette nouvelle station sur ce territoire où il n’en existait pas jusqu’alors.Le projet autour de la station, est de développer avec les partenaires locaux, une animation technique et génétique pour les élevages charolais, à même de produire les reproducteurs adaptés aux besoins des futurs éleveurs acquéreurs.

Une sélection rigoureuse

Sur cette série, 47 veaux issus de 41 élevages, provenant principalement de l’Allier et des départements voisins, ont été recrutés selon des critères bien précis, fixés par la Fédération Nationale des Stations d’évaluation.

Tous les animaux sont issus d’élevages contrôlés par Bovins Croissance et inscrits au HBC. Les futurs reproducteurs ont été soigneusement recrutés en ferme sur leur morphologie et leur solidité d’aplombs. Les mères présentent au minimum un index de synthèse IVMAT > 98 et un index facilité de naissance >= 94. Sur cette série, 95% des veaux ont un père qualifié sur descendance.

Des contrôles pour évaluer le potentiel génétique

Le rôle de la station est de contrôler, d’évaluer puis de qualifier les taureaux, sur les critères essentiels que sont la croissance, la morphologie et les aptitudes fonctionnelles. La conduite d’élevage réalisée dans des conditions homogènes de milieu, permet une comparaison objective des animaux.

A l’issu des contrôles, l’indexation hiérarchise les reproducteurs en fonction de leurs niveaux génétiques sur la base de l’index de synthèse (IMOCR). Ces caractères génétiques sont héritables et se transmettront aux futures générations.

La sélection effectuée en amont a permis de rassembler des animaux qui présentent des pédigrées aux cumuls génétiques élevés. C’est l’assurance d’obtenir des broutards ou des taurillons qui profitent et des vaches qui vêlent et qui ont du lait.

Une série prometteuse

Le 14 janvier dernier, les naisseurs des veaux ont visité la station et pu constater le bon niveau général de la série. La croissance moyenne des animaux en cours de contrôle s’élève à 1520 g/j. Issus de 28 pères différents, 75% des pères et 70% des grands pères maternels sont qualifiés sur les qualités maternelles de leurs filles. Des profils d’animaux suffisamment diversifiés sont présents ; vêlage facile, Sans Cornes, nouvelles souches, … cela pour permettre à chacun de trouver le taureau de son choix.

Sur le plan sanitaire, les reproducteurs ont été contrôlés en ferme puis à l’entrée. Ils le seront une nouvelle fois avant la vente. Ils présentent toutes les garanties et sont prêt à saillir.

Le mois de février sera la dernière ligne droite avant la vente, venez les découvrir :

  • sur www.elvanovia.fr
  • lors des portes ouvertes à la station de Creuzier-le-Neuf le 22 février 2014
  • le jour de la vente au centre d’élevage de Meillard  le 1er mars 2014 à partir de 10h30.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires