Vaccination obligatoire fièvre catarrhale : Campagne de vaccination 2008/2009

Dr Didier GUERIN

La Commission Bipartite du 10 décembre 2008 et le Comité Départemental de Pilotage du 18 décembre ont contribué à la définition financière et technique de la campagne de vaccination 2008/2009 contre la fièvre catarrhale en Creuse.

L'adoption récente du cadre réglementaire définit l'environnement technique et financier de la vaccination contre la fièvre catarrhale, à savoir :
• L'arrêté ministériel du 4 novembre 2008 rendant la vaccination obligatoire contre les sérotypes 1 et 8 de la fièvre catarrhale à partir du 15 décembre.
• L'arrêté interministériel du 10 décembre 2008 fixant les mesures financières relatives à la fièvre catarrhale.
• L'arrêté préfectoral du 12 décembre 2008 fixant la rémunération des agents chargés de l'exécution des opérations de prophylaxie organisées par l'Etat.
Le Comité Départemental de Pilotage du 18 décembre avait pour mission de déterminer la stratégie la plus adaptée au département de la Creuse pour la mise en place de cette vaccination.

Une campagne de vaccination 2008/2009 obligatoire

Pour cette campagne 2008/2009, le Ministère de l'Agriculture a décidé une vaccination obligatoire et simultanée contre les sérotypes 1 et 8. Une note de service de la DGAl précise les dispositions :
• Cette vaccination sera réalisée par le vétérinaire sanitaire de l'élevage.
• La vaccination est obligatoire pour l'ensemble des bovins de plus de 2,5 mois et des ovins de plus de 3 mois.
• Pour les caprins, les vaccins disponibles ne disposant pas d'ATU pour cette espèce, le choix est laissé aux détenteurs, la vaccination peut être réalisée suivant le principe de prescription en cascade par le vétérinaire.
Du fait de l'importance d'une vaccination réalisée en période d'inactivité vectorielle, la vaccination est exigible au 30 avril 2009 avec une dérogation possible jusqu'au 30 juin 2009 pour prendre en compte certains cas particuliers.
L'objectif est de parvenir à une vaccination d'au moins 80% des animaux sensibles lors de la reprise de l'activité vectorielle. En conséquence tous les animaux qui seront à l'extérieur à partir de mai / juin sont à vacciner, y compris les animaux destinés à l'engraissement. A contrario, il n'est pas utile de vacciner des animaux destinés à être abattus avant le 30 juin.

Une mise à disposition progressive des doses

L'élément limitatif pour cette campagne est la mise à disposition des doses vaccinales contre le sérotype 1 par les laboratoires producteurs. Les doses vaccinales seront réparties au prorata des effectifs des animaux dans les départements . La fourniture des vaccins contre le sérotype 8 se réalisera parallèlement au vaccin contre le sérotype 1.

Des élevages déterminés comme prioritaires

Compte tenu des quantités disponibles limitées en sérotype 1 pour les bovins, le Comité Départemental de Pilotage a déterminé deux catégories d'élevages prioritaires pour la mise en place de la vaccination :
• Les élevages détenant des broutards à commercialiser dans les trois mois qui doivent être vaccinés dans le cadre des exigences vis-à-vis des échanges (cf. schéma).
• Les élevages engagés dans un plan d'assainissement vis-à-vis de l'IBR dont la date anniversaire de vaccination est arrivée ou arrive à échéance.

Les modalités financières fixées dans notre département

L'arrêté préfectoral du 12 décembre 2008 a fixé le coût de cette vaccination en fonction des accords définis au cours de la commission bipartite réunissant les deux familles professionnelles, éleveurs et vétérinaires. Pour l'ensemble des actes de prophylaxie, les représentants vétérinaires ont proposé un maintien des tarifs pour la campagne 2008/2009 à un niveau identique à celui de la campagne 2007/2008 pour tous les actes déjà existants. Pour cette nouvelle campagne, le seul acte nouveau est la vaccination simultanée sérotypes 1 et 8 pour la vaccination fièvre catarrhale avec deux injections. Le système de gestion et de suivi mis en place par le GDSCC dans le cadre général des prophylaxies (tiers payant, fourniture des DAP…), l'action collective concertée des différents intervenants sanitaires départementaux (DDSV, vétérinaires et GDSCC) ont permis la mise en place de tarifs maîtrisés pour l'ensemble des actions sanitaires. Ce schéma est également intervenu pour la fixation des tarifs de vaccination fièvre catarrhale 2008/2009 :
o Vaccin : prise en charge à hauteur de 50% du montant HT par l'Union Européenne avec un complément de l'Etat français avec un effort particulier pour les ovins. Les tarifs des vaccins pour les éleveurs devraient être les suivants (montant HT par dose) : pour les bovins, vaccin sérotype 8 : 0,29 €, vaccin sérotype 1 : 0,40 € ; pour les ovins, 0,10 € vaccin sérotype 1 et vaccin sérotype 8.
o Vaccination : prise en charge hauteur de 50% du montant HT par l'Union Européenne et l'Etat français dans la limite de 2€ par bovin et 0,75€ par petit ruminant. Les tarifs de vaccinations ont été déterminés dans le cadre de la commission bipartite du 10 décembre 2008. L'acte de vaccination par bovin, pour un sérotype est de 1,60 € et pour 2 sérotypes de 1,90 € et par ovin et caprin, pour un sérotype de 0,50 € et pour 2 sérotypes de 0,75 €.

Un contact à prendre avec son vétérinaire sanitaire

L'impact de la fièvre catarrhale et la réalisation de la vaccination perturbent fortement la gestion des élevages et, en particulier, la réalisation de l'ensemble des prophylaxies. En conséquence, chaque éleveur est invité à prendre contact avec son vétérinaire sanitaire afin d'obtenir les informations nécessaires adaptées à son élevage. Le GDSCC reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Source Groupement de Défense Sanitaire du Cheptel Creusois

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires