Valeur alimentaire : Stade et degré de fanage déterminent la valeur des fourrages

Sophie Bourgeois

Le stade de végétation à la récolte et la technique de conservation employée influencent de façon importante la valeur alimentaire des fourrages. L'Inra a fait le point sur ce sujet à l'occasion des journées de printemps de l'Association française pour la production fourragère.
La valeur alimentaire d'un fourrage dépend en premier lieu de son stade de végétation au premier cycle de récolte, puis de l'âge des repousses pour les cycles suivants. Pour un RGA ou un dactyle par exemple, la digestibilité diminue d'environ 0,5 point par jour après le stade début épiaison. « La diminution de la valeur alimentaire des grandes légumineuses – luzerne et trèfle violet – est plus régulière au cours du cycle de végétation. Elle représente 0,35 à 0,40 point de digestibilité par jour tout au long du premier cycle. » La digestibilité des repousses est toujours inférieure de 3 à 5 points à celle des premiers cycles. Par contre, elle diminue moins vite avec l'âge.

Le stade de végétation à la récolte et la technique de conservation employée influencent de façon importante la valeur alimentaire des fourrages. (S. Leitenberger)

Le stade de végétation à la récolte et la technique de conservation employée influencent de façon importante la valeur alimentaire des fourrages. (S. Leitenberger)

Les techniques de conservation entraînent ensuite des pertes de valeur alimentaire plus ou moins importantes. « Par rapport au fourrage vert, la valeur énergétique diminue d'environ 5 % pour un ensilage préfané, de 7-8 % pour un fourrage mi-fané et enrubanné, de 10 % pour un foin fané dans de bonnes conditions, et jusqu'à 15 % pour un foin ayant reçu de la pluie. Le foin séché par ventilation en vrac ou en bottes permet de réduire la durée de fanage et le nombre de passages. Les essais de l'Inra de Marcenat et du Pin montrent que la diminution de la valeur énergétique est limitée à 0,06 UFL en moyenne et les valeurs PDI sont légèrement supérieures.

source : Actes des journées de l'AFPF – 25 et 26 mars 2009. Des fourrages de qualité pour des élevages à hautes performances économiques et environnementales. Disponible à l'AFPF : www.afpf-asso.org

Source Réussir Bovins Viande Octobre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires