Viande bovine : La filière bio s'organise

E. Clayeux et C. Delisle

Un pôle régional en Auvergne

Le 29 octobre dernier a été inauguré à Montluçon dans l'Allier le nouveau pôle des Viandes bio du Centre-Est. L'objectif du pôle des viandes bio du Centre-Est (Auvergne, Limousin, Rhône-Alpes, Bourgogne) est de concentrer sur l'abattoir et l'atelier de transformation de Montluçon, le plus grand nombre possible de bovins et d'ovins bio en s'appuyant sur les réseaux de collecte ou d'abattage des coopératives de l'Union Bio, une union de dix coopératives qui structurent l'amont de la production bovine et ovine. C'est également de coordonner les forces vives, d'animer les réseaux commerciaux de Union Bio et des entreprises de transformation Puigrenier et Convivial.
Ce pôle va optimiser les flux logistiques et permettre de distribuer les viandes bio dans les différentes zones de chalandise. Il s'agit d'impliquer les éleveurs et leurs coopératives dans l'animation directe de leurs marchés et les maillons commerciaux dans le développement de l'élevage bio par un suivi adapté et par une valorisation économique stable et durable. Il a également pour vocation de développer et d'optimiser l'abattage et la transformation des viandes sur des sites spécialisés.
Une autre mission du pôle des Viandes Bio est d'accompagner le développement de gammes de viande bio originales, en associant les industriels dans un programme de recherche, à destination de la restauration collective, de la distribution de proximité ou du home service.

Le pôle aura aussi pour de développer des gammes de viande bio originales en associant les industriels dans un programme de recherche. (DR)

Le pôle aura aussi pour de développer des gammes de viande bio originales en associant les industriels dans un programme de recherche. (DR)

Convention de commercialisation d'animaux bio en Poitou-Charentes

Les groupements de producteurs de viande bovine et ovine de Poitou-Charentes, Agrobio Poitou-Charentes ainsi que Poitou-Charentes Bio (coopérative spécialisée en bio) ont signé une convention de commercialisation d'animaux bovins et ovins issus de l'agriculture biologique mi-novembre. Cette convention a pour but d'adapter l'offre en produits biologiques à la demande locale. Ces organismes ont souhaité s'associer pour développer la production ovine et bovine bio dans la région Poitou-Charentes et ainsi assurer aux producteurs un débouché sûr et de long terme. Les objectifs à trois ans sont estimés à 30 producteurs pour une production de 900 bovins. Un programme de développement de la production de la viande biologique est aussi mis en place. Celui-ci permettra par l'organisation de réunions, de visites d'élevages et par le suivi de la mise en place d'un plan de conversion chez les éleveurs souhaitant s'engager, la sensibilisation de nouveaux éleveurs.

Source Réussir Grandes Cultures Décembre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires