Alimentation : Le mélange fermier dans tous ses états

Laurence Sagot, Denis Gautier et François Demarquet *

L'utilisation du mélange fermier pour les agneaux a ses adeptes et ses opposants. Coût, travail, composition, performances, état d'engraissement : ce qu'il faut savoir afin de choisir en toute objectivité.

Comme pour toutes les pratiques, le recours au mélange fermier pour les agneaux a ses adeptes et ses opposants, aussi bien chez les éleveurs que chez les techniciens. La définition du mélange fermier varie selon les régions, mais on peut convenir qu'il se compose de céréales associées à un complément azoté, chacune des matières premières étant produite sur l'exploitation ou bien achetée à l'extérieur. Avant d'aborder son mode d'emploi, il convient de rétablir certaines vérités à son sujet.
Le mélange fermier permet-il une diminution du coût de la ration ? Lorsque les céréales sont produites sur l'exploitation, la réponse est oui ! Dans le contexte de cette fin d'année 2010, le coût de l'aliment pour produire un kilo vif d'agneau passe d'environ 1,3 euro avec de l'aliment complet à moins d'un euro avec un mélange composé d'orge et d'un complémentaire azoté du commerce, par exemple. Si les céréales sont achetées à un organisme stockeur, la différence entre les deux types de concentrés est plus limitée et davantage soumise aux opportunités d'achat de la céréale et de l'aliment complet.
Le mélange fermier génère-t-il des investissements supplémentaires ? Que les céréales soient produites sur l'exploitation ou bien achetées, les coûts de stockage et éventuellement de fabrication sont majorés. Cette augmentation peut rester modeste s'il s'agit d'investir dans un silo. Si la distribution du mélange est automatisée, le coût de stockage et de fabrication est multiplié par quatre par rapport à celui d'un aliment complet.

Lorsque les céréales sont produites sur l'exploitation, le mélange fermier est un bon moyen pour diminuer le coût de la ration alimentaire. (Ciirpo)

Lorsque les céréales sont produites sur l'exploitation, le mélange fermier est un bon moyen pour diminuer le coût de la ration alimentaire. (Ciirpo)

Le mélange fermier entraîne t-il des consommations de concentré supérieures ? Chez un agneau, c'est surtout la valeur énergétique de l'aliment qui conditionne ce qu'il consomme. En conséquence, tout dépend des matières premières utilisées, mais en général, les aliments fermiers présentent des valeurs énergétiques plutôt élevées qui conduisent à des consommations totales plus faibles.
Le mélange fermier produit-il des carcasses plus grasses ? Avec des matières premières particulièrement énergétiques, ces régimes alimentaires restent propices aux croissances rapides. Sans tri régulier pour la commercialisation ou éventuellement un rationnement en finition, les carcasses produites peuvent effectivement être plus grasses. L'utilisation d'aliments moins énergétiques tels que la pulpe de betterave déshydratée, par exemple, apporte un peu de souplesse.
Le mélange fermier comporte-t-il davantage de risque sanitaire ? Si les céréales sont distribuées entières, le risque d'acidose est fortement diminué. Dans tous les cas, il n'est pas plus élevé qu'avec des aliments complets incorporant au moins 50 % de céréales broyées. Le plus important avec le mélange fermier est de respecter les transitions alimentaires.
Le mélange fermier induit-il des temps de distribution plus long ? Lorsque la distribution est manuelle, ce type de ration demande des temps de préparation plus longs. Mais des simplifications peuvent être envisagées sans diminuer les performances.

Pour en savoir plus

Voir dossier de Réussir Pâtre du mois de décembre 2010. (R. Pâtre n°579 p. 14 à 23)

* Dossier réalisé par Laurence Sagot et Denis Gautier (Institut de l'élevage), François Demarquet (ferme expérimentale de Carmejane), à partir de résultats d'essais obtenus dans le cadre du réseau des sites expérimentaux.

Source Réussir Pâtre Décembre 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires