Concilier élevage et tourisme : En Savoie, une installation bloquée à cause du ski

Depuis l'obtention de son Bepa en 2003, Gabriel Rimboud rêve de devenir éleveur de chèvres sur la ferme de ses grands-parents à Ugine en Savoie. Mais la voie communale qui mène à sa ferme traverse un téléski et deux pistes et le maire a interdit tout passage de véhicules pour raison de sécurité.

Seulement deux mois de ski

À la construction du téléski, en 1978, une route devait être construite pour pallier cette situation d'enclavement. « A cause de deux mois de ski, on m'empêche de m'installer et de vivre toute l'année » s'insurge le jeune homme de 22 ans qui a obtenu depuis un bac pro caprin à Divajeu (26) et un BTS Acse. Car à 1000 mètres d'altitude, la neige n'est pas là tout le temps et les habitants de la commune sont les seuls à fréquenter l'unique remontée mécanique. « Il y a d'autres stations plus fréquentées où une route croise une piste de ski » explique Gabriel en détaillant les aménagements proposés pour cohabiter (panneaux de signalisation, limitation des heures de circulation…).
Mais ses tentatives de conciliations sont restées lettres mortes et le futur éleveur a été obligé de porter plainte au tribunal administratif contre la décision de la mairie. En attendant que la situation se débloque, Gabriel reste vacher et peaufine son projet d'élever 70 chèvres et de transformer le lait en chevrotin AOC biologique.

Source Réussir La Chèvre Mars-Avril 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires