Diversification en élevage ovin : Produire de la laine de Bretagne

Les éleveurs des races Belle-Ile et Landes de Bretagne souhaitent valoriser la laine de leurs moutons. Ils ont suivi une formation en juin 2010 pour apprendre à la trier. L'association Moutons des Pays de Bretagne porte le projet intitulé « Laine de Bretagne ». L'association propose des écheveaux et cônes de laines filées noire et blanche que les éleveurs vendent à un prix de 4,5 euros les 100 g. Le projet a démarré en 2010 par la transformation de toisons collectées sur ces deux races, mais pourrait être élargi à d'autres races élevées en Bretagne. Chez ces animaux, les toisons sont majoritairement blanches ou noires. Chez les Landes, on trouve aussi des toisons grises ou marrons. Une initiative à souligner car ce produit était jusque-là jeté. Cette année, les producteurs ont récolté 500 kg de laine brute non triée et ont obtenu, après lavage à Souvigny dans le Bourbonnais et filage en Haute-Loire, 160 kg de laine qu'ils vendent sur les salons ou par correspondance. Ils espèrent en récolter trois fois plus en 2011. Et pour aller jusqu'au bout de la démarche, la réflexion porte à présent sur la création d'une unité de transformation en Bretagne.

Chez les Landes, on trouve des toisons noires et blanches mais aussi grises ou marrons. (L. Geffroy)

Chez les Landes, on trouve des toisons noires et blanches mais aussi grises ou marrons. (L. Geffroy)

Source Réussir Pâtre Mai 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires