Echanges commerciaux : Aux États-Unis, le Roquefort toujours taxé à 100 %

Laurence Geffroy

La Commission européenne et les États-Unis ont signé un accord concernant le boeuf aux hormones, levant la menace de taxation du Roquefort à 300 %.

Un accord a finalement été signé le 6 mai dernier par l'Union européenne et les États-Unis concernant leur contentieux sur l'importation de boeuf américain aux hormones. « Nous nous sommes mobilisés pour éviter des sanctions injustifiées, qui visaient tout particulièrement le roquefort français. L'accord que nous avons obtenu préserve le modèle et la sécurité alimentaire européens, qui ne sont pas négociables » a indiqué Michel Barnier.

La confédération craint que les bleus danois ou d'autres bleus ne remplacent le Roquefort aux États-Unis. (DR)

La confédération craint que les bleus danois ou d'autres bleus ne remplacent le Roquefort aux États-Unis. (DR)

Se maintenir sur le marché

Mais ce compromis ne satisfait pas la Confédération générale de Roquefort. Car s'il préserve le fromage de brebis d'une taxation à 300 %, il fige néanmoins jusqu'en 2012 l'actuelle taxation de 100 %, appliquée depuis juillet 1999, sans possibilité qu'elle ne soit levée avant cette date. L'incidence financière pour la filière est estimée à 17,3 millions d'euros, de 1999 à nos jours. Elle prend en compte les frais juridiques : 114 000 euros et les frais commerciaux pour maintenir le produit sur le marché américain, soit 4,57 euros par kg de juillet 1999 au 30 septembre 2008 ou 17,2 millions d'euros.
La filière souhaite se maintenir néanmoins sur le marché américain, car en cas de sortie, « il sera extrêmement difficile voire impossible de pouvoir y revenir » estime la Confédération dans un communiqué. « Les bleus danois ou d'autres bleus risquent de remplacer le Roquefort. » De plus, retrouver l'équivalent des 450 tonnes exportés aux États-Unis sur un autre marché est une entreprise de longue haleine rendue d'autant plus délicate dans les circonstances de crise mondiale actuelle.

 

Source Réussir Pâtre Juin-Juillet 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires