En France, l'Etat aide le financement des chiens de protection

Réussir Pâtre Mars 2012

En France, l'Etat aide le financement des chiens de protection
Chien patou en élevage caprin. © Damien Hardy

La mesure « t » mise en place en 2004 détermine le nombre de patous « aidés », c’est-à-dire pour lesquels l’Etat rembourse l’achat du chien, son entretien, le test de comportement, la stérilisation, dans les communes concernées par la prédation dont la liste est établie par les préfets. L’éleveur doit souscrire un contrat avec la DDAF pour obtenir les aides. Celles-ci sont de 652 euros par an et par chien, 375 euros pour l’achat, 500 euros pour le test comportemental et 80 % soit 250 euros pour la stérilisation. Le nombre de chiens « aidés » est limité à un pour les troupeaux de 50 à 150 brebis allaitantes, deux pour les troupeaux laitiers de moins de 150 brebis et les troupeaux allaitants de 150 à 450 brebis, quatre pour les troupeaux de 450 à 1200 brebis et cinq pour les troupeaux de plus de 1200 brebis.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires