Etude norvégienne : Et si les chèvres n'aimaient pas s'allonger dans la paille

Les chèvres s'allongent moins dans le froid. Sous les climats tempérés à subarticques de la
Scandinavie, les chèvres norvégiennes ne sont pas toujours au chaud. Des chercheurs
norvégiens ont montré que, soumises à des températures allant de –8 à –12 °C, les
chèvres s'activent et mangent plutôt que de rester allongées. A ces températures, les
chèvres ont montré leur préférence pour s'allonger sur des matelas ou du bois. Dans des
températures plus clémentes, entre 10 et 12 °C, les chèvres ont choisi de s'allonger sur le
caillebotis métallique. Etrangement, quand on leur laissait le choix du revêtement, les
chèvres ont délaissé la paille quelle que soit la température.

Source Réussir La Chèvre Juillet-Août 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires