Formation : L'apprentissage pour les futurs techniciens et les éleveurs

Damien Hardy

Alors que les premiers étudiants de la licence professionnelle caprine débutent leur stage en entreprise, le CFPPA de Melle (Deux-Sèvres) lance le recrutement de la 2e promotion. « Nous cherchons surtout des entreprises de la filière caprine susceptibles d'accueillir des stagiaires qui peuvent devenir leur futur techniciens » explique Simon Ouin, le formateur en charge de cette licence pro. « Les étudiants en alternance passent plus de temps dans l'entreprise et deviennent rapidement opérationnels. En plus, l'étudiant est rémunéré et le coût pour l'entreprise est réduit ».

A mi-chemin entre le centre de formation et l'entreprise, l'apprenti est plus vite confronté aux réalités de l'entreprise ou de l'élevage. (D. Hardy)

A mi-chemin entre le centre de formation et l'entreprise, l'apprenti est plus vite confronté aux réalités de l'entreprise ou de l'élevage. (D. Hardy)

Se tester avec un salaire

Recrutés à un niveau post-BTS, les étudiants se spécialisent dans le conseil en élevage caprin. « En alternant cours et stages dans l'entreprise, le contrat de professionnalisation permet de rentrer progressivement dans la vie active » apprécie Lætitia Benoist issue de la première promotion et actuellement au contrôle laitier des Deux-Sèvres.
La voie de l'apprentissage est aussi mise en avant par le centre de formation François Marty de Monteils (Aveyron) pour sa formation spécialisée en élevage caprin. « Les apprentis signent un contrat d'apprentissage de deux ans avec un éleveur, explique Denis Coste, le directeur du centre. En matière de formation, ils suivent des modules spécialisés sur la conduite technique d'un troupeau de chèvres et la transformation fermière et peuvent obtenir le BP REA, le brevet professionnel responsable d'exploitation agricole ». « Cette expérience de terrain qui alterne avec les formations théoriques permet de se tester et prépare bien au métier d'éleveur de chèvre ». Pour l'éleveur, des aides à l'embauche d'un apprenti allègent une grande partie des charges.

Renseignements au 05 49 27 24 44 - simon.ouin@educagri.fr (Melle) et 05 65 29 62 13 - monteils@of-francoismarty.org (Monteils)

Source Réussir La Chèvre Mai - Juin 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires