Note de conjoncture - Secteur de la viande ovine : Stabilité des cours sur les marchés français

Office de l'Elevage / DEP

Dans l'UE, en semaine 39, le prix moyen des agneaux lourds est en hausse de 1 % sur la semaine, à 3,95 €/kg. Les cours sont fermes en particulier au Royaume-Uni où ils gagnent 1,3 % (soit 17,5 % par rapport à 2007).

En France, le prix moyen des agneaux de boucherie est stable sur la semaine, à 5,68 € le kg. Les cours sont reconduits dans la totalité des Commissions régionales. L'offre et la demande sont faibles, le marché est atone. La période du ramadan, traditionnellement propice à la consommation, n'aura pas eu l'effet escompté.

Plus généralement, la décapitalisation du cheptel français s'accélère encore cette année : alors que le cheptel de brebis avait reculé de 3 % entre décembre 2006 et décembre 2007, les abattages d'ovins de réforme ont augmenté, en têtes, de 12,6 % sur les 8 premiers mois de 2008 par rapport à la même période de 2007. Cette décapitalisation tendancielle est due, depuis le début des années 2000, principalement à la baisse structurelle de la consommation, contrairement aux années 1990 où la concurrence étrangère (d'Océanie notamment) était surtout en cause.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires