Races ovines : Le mouton de Soay, une race primitive vulnérable mais préservée

Laurence Geffroy

Parmi les espèces rares ovines, le mouton de Soay est classé comme « très vulnérable » au Royaume-Uni, où il n'existe plus qu'environ deux milliers de spécimens. La race ne présente pas d'intérêt économique, ni pour la viande, ni pour le lait, ni pour la laine. Mais les scientifiques s'y intéressent depuis 25 ans comme exemple de race primitive préservée et étudient leur robustesse, car ils ont survécu dans des conditions extrêmes sur leur île d'un kilomètre carré pendant de nombreuses générations au cours des cinq siècles derniers. Ils ont donné aux survivants actuels une très grande rusticité grâce à une sélection naturelle, malgré une certaine consanguinité. On le compare souvent au mouflon de Corse, dont la population sauvage est estimée à 500 individus sur l'Ile de Beauté. En France, on peut observer des moutons de Soay au Jardin zoologique de Lyon.

(DR)

(DR)

Source Réussir Pâtre Novembre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires