Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter google+ Youtube

Découvrez les Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Porcs
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit agricole, informez-vous ici

Mon espace
pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer

25/09/09
Porcs

BD Porc : La notification des mouvements d'animaux devient obligatoire

La base de données BDPorc a été créée dès 2006, sous l'impulsion des professionnels du secteur porcin, afin de répondre aux exigences de la réglementation par un outil simple, convivial et cohérent avec l'organisation de la filière. Elle a pour vocation de recenser et de valoriser des informations concernant l'identification des sites d'élevage et d'abattage porcins, des informations sanitaires, des informations sur les démarches qualités et les mouvements d'animaux.
Les objectifs de BDPorc sont multiples : répondre aux exigences réglementaires, apporter une réactivité à la filière en cas d'incident sanitaire, favoriser la traçabilité dans la filière, offrir des services aux professionnels, notamment la gestion sanitaire et qualité et être un référentiel unique des sites d'élevage porcins.
Afin d'informer au mieux les éleveurs, une plaquette de communication Guide de l'éleveur pour la notification des mouvements de porcins réalisée sous l'égide du ministère de l'Agriculture, par l'Ifip et en partenariat avec BDPorc, l'APCA, la FNP et Coop de France Bétail & Viande a été envoyée début septembre 2009. Pour toute question, contactez votre groupement, votre EDE ou votre correspondant régional BDPorc. Vous pourrez également retrouver l'association BDPorc au Space.

Que dit la réglementation ?

Le ministère de l'Agriculture a agréé BDPorc en tant que gestionnaire de la base de données nationale d'identification des porcins et a publié, le 17 juillet 2009, un arrêté relatif à l'identification du cheptel porcin impliquant, depuis cette date, une obligation pour les éleveurs de porcs à notifier les informations décrivant un mouvement d'animaux dans un délai maximum de sept jours.
L'éleveur est responsable de la notification des mouvements d'entrée et de sortie de porcins de son (ses) site(s) d'élevage, en provenance ou à destination d'un autre site d'élevage (même si les deux sites sont rattachés à la même exploitation), d'un abattoir, d'un centre de rassemblement ou d'un autre pays que la France. Les mouvements de cadavres sont notifiés directement par les équarrisseurs.

Chaque éleveur peut visualiser les informations le concernant via un accès sécurisé. www.bdporc.com/alertes/accueilAbonne.do

 

Comment notifier ?

Depuis 2007, de nombreuses structures professionnelles (groupements, abattoirs, négociants, OSP, PCM…), disposant de la majorité des informations concernant les mouvements de porcins, ont été formées à l'utilisation de la base de données (BDPorc). Il est donc possible de déléguer à ces structures la saisie des notifications, en le précisant sur chaque document d'accompagnement des animaux. Le délégataire sera alors en charge de la saisie informatique du mouvement dans BDPorc. Ceci facilitera la transmission des informations et réduira fortement les contraintes pour l'éleveur. Si un éleveur souhaite réaliser lui-même la notification, il devra également le préciser sur chaque document d'accompagnement des animaux.
À partir de cette étape, deux possibilités s'offrent à lui :
- la saisie directe du mouvement en se connectant au site internet de BDPorc via Agranet (www.agranet.fr) ;
- l'envoi d'une copie du document d'accompagnement à son EDE, qui saisira les données pour son compte.

Accéder à BDPorc ?

Chaque éleveur peut visualiser gratuitement les informations le concernant via un accès sécurisé. Celui-ci se fait par le portail des éleveurs Agranet, à l'adresse suivante : www.agranet.fr (procédure d'inscription en ligne).
Chaque éleveur peut consulter :
- les données d'identification de son (ses) site (s) d'élevage ;
- les entrées et sorties d'animaux, avec possibilité de contester les informations relatives aux mouvements saisis si elles sont erronées et d'imprimer des récapitulatifs pour les intégrer au registre d'élevage ;
- les indicateurs sanitaires et qualité.

Source : Réussir Porcs Septembre 2009

Imprimer

Derniers commentaires postés

pleinchamp sur mobile

Saisissez votre N° et recevez un SMS
gratuitement avec le lien vers le site

En savoir plus

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h