CIWF lance les Porcs d'Or

CIWF lance les Porcs d'Or

A travers ses Trophées Bien-être Animal, CIWF (Compassion In World Farming) encourage et récompense les leaders de l’agroalimentaire pour leurs engagements ayant un impact positif sur le bien-être des animaux d’élevage. Les Porcs d’Or récompenseront les grandes marques et enseignes qui font le choix de s’approvisionner en porcs issus d’élevage plus respectueux du bien-être des animaux.

CIWF en bref

Créée en 1967 par un éleveur britannique en réaction à l’intensification de l’élevage, CIWF est aujourd’hui reconnue comme l’ONG internationale de référence dédiée au bien-être des animaux d’élevage. Grâce à son approche partenariale unique, CIWF travaille avec de nombreux leaders de l’agroalimentaire en France comme au niveau international. Cette collaboration est basée sur la recherche de solutions bénéficiant à tous et la valorisation des démarches de progrès.

Comment participer aux Trophées Bien-être Animal ?
Toute entreprise  ou marque  qui produit, vend ou s’approvisionne en  œufs, lait, ou viande  issus d’élevages répondant aux conditions détaillées ci-dessous, ou qui s’y engage dans un délai maximal de cinq ans, peut être éligible :

  • Les Œufs  d’Or –  pour  les  entreprises  qui  s’engagent  à  ne  plus  utiliser  d’œufs  ou  d’ovoproduits issus d’élevages de poules en cages
  • Les Poulets d’Or – pour les entreprises dont une partie du cahier des charges est consacrée à la densité d’élevage des poulets de chair, à leur rythme de croissance et à l’enrichissement du milieu
  • Les Vaches d’Or – pour les entreprises dont une partie du cahier des charges porte sur l’accès au pâturage, l’absence d’attache et qui ont un suivi actif et régulier des problèmes principaux de santé et bien-être chez les vaches laitières. Ces Trophées valorisent aussi les entreprises qui s’engagent à assurer un débouché pour les veaux laitiers dans des systèmes respectueux de leur bien-être
  • Les Porcs d’Or – pour les entreprises dont le cahier des charges  prend en compte le  logement  en  groupe,  la  mise-bas en liberté et l’enrichissement du milieu (matériaux manipulables) pour les truies reproductrices et/ou  interdit  les  opérations  telles  que  coupe  de  la  queue,  des  dents  et castration  et  intègre l’enrichissement du milieu (matériaux manipulables) pour les porcs à l’engraissement

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires