Co-produits des industries alimentaires : Dans le Finistère, un partenariat gagnant-gagnant entre un éleveur et une laiterie

Dominique Poilvet

Èleveur à Plonéis dans le Finistère, Pierre Cornec utilise depuis deux ans un sérum qui provient d'une laiterie située à 10 km de son exploitation. Ce produit, qui titre 3 % de matière sèche en moyenne, est incorporé dans les formules charcutiers et truies gestantes. Le contrat entre Pierre Cornec et la laiterie a été établi par la firme service Primex, qui fournit aussi les minéraux pour l'élevage et élabore les formules d'aliment. C'est également Primex qui a établi le cahier des charges des livraisons en fonction des contraintes de chacun et réalise les analyses régulières du produit. « La laiterie assure un approvisionnement régulier tous les deux jours d'une quantité préalablement fixée avec l'éleveur », détaille Stéphane Le Floc'h, technico-commercial Primex. La fréquence élevée des livraisons garantit la bonne fraîcheur du produit, condition indispensable pour une consommation sans risque par les animaux. « Cette formule constitue un partenariat gagnant-gagnant pour les deux parties », souligne le technicien.

Valorisation du sérum

La laiterie valorise son sérum dans les élevages situés à proximité. Cela lui évite d'avoir à le traiter par la station d'épuration. Pour l'éleveur, ce produit, riche en protéines, lui permet d'économiser une semi-remorque de tourteau de soja par an. « Je l'utilise avant tout pour diminuer mon coût alimentaire », précise-t-il. Une solution qui le satisfait, d'autant plus que la charge supplémentaire de travail est minime. La cuve est rincée une à deux fois par semaine quand elle est vide avec de l'eau de rinçage de la machine à soupe. Depuis que Pierre Cornec utilise le sérum, les performances techniques se maintiennent. Les salles d'engraissement sont toujours vidées en une seule fois, et le taux de pertes en engraissement ne dépasse pas 2 %.

Source Réussir Grandes Cultures Juillet-Août 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires