Comité identification et traçabilité d'Inaporc : une longueur d’avance

Réussir Porcs Septembre 2012

Comité identification et traçabilité d'Inaporc :  une longueur d’avance

L’étiquetage des produits non-transformés prévu par la réglementation européenne d’ici décembre 2014 a été anticipé par l'interprofession Inaporc. L’accord interprofessionnel volontaire pour l’étiquetage d’origine de tous les produits du porc (viande fraîche et charcuterie), quelle que soit l’origine, est en place et fonctionne relativement bien. Inaporc a mis sur pied un suivi de cet étiquetage en achetant des produits de 45 000 références, représentant 90 % du marché libre-service. Les derniers résultats semestriels datant de juin 2012 montrent qu’en moyenne 89 % de la viande fraîche est correctement étiquetée sur son origine (VPF, origine France, origine Europe, et sans mention). Le score est un peu moins bon pour les produits transformés, avec des écarts entre les produits : 67 % d’étiquetage d’origine pour le jambon cuit contre 44 % pour les pâtés et rillettes par exemple. Le comité accompagne également toutes les démarches de signes officiels de qualité.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires