Enquête des entreprises françaises des viandes : L'accord d'étiquetage d'origine encore peu suivi pour les jambons premiers prix

Le Sniv SNCP vient de publier les résultats de sa deuxième enquête sur l'origine des jambons cuits. Ils confirment ceux du mois précédent.

L'accord sur l'origine des viandes de porc entrant dans la fabrication des produits de charcuterie en libre service montre à nouveaux trois points marquants :
. il reste peu appliqué sur les jambons premiers prix ;
. les jambons à marque distributeurs (MDD) sont très majoritairement identifiés VPF mais plafonnent à 75 % des volumes ;
. seulement un tiers des marques nationales de charcuterie applique l'accord avec en priorité le logo VPF.
Ces données sont issues d'une enquête réalisée par Junior Essec sur un panel représentatif de 15 enseignes de distribution, dans trois régions différentes, sur le jambon cuit vendu au rayon libre-service. L'interprofession a mis en place un autre indicateur de suivi. Selon Inaporc, les premiers chiffres, encore provisoires, confirmeraient ces données fournies par l'Essec.

Source Réussir Porcs Juin 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires