Formation : La licence professionnelle est le seul diplôme, avec le CS porc, destiné au métier de technicien.

Bernard Griffoul et Dominique Poilvet

La licence professionnelle est le seul diplôme, avec le CS porc, destiné au métier de technicien.

Depuis trois ans, l'IUT de Brest et L'ESA d'Angers organisent une formation sur un an qui aboutit au diplôme de licence professionnelle « Métiers du conseil en élevage » option porc. « Cette formation a pour objectif de rendre opérationnels les titulaires d'un BTSA ou d'un DUT génie biologique pour effectuer un métier de technicien conseil auprès des éleveurs de porcs », détaille Yannick Lautrou, enseignant en zootechnie dans les deux écoles. « À 20 ans, sans expérience de terrain, les étudiants qui possèdent un diplôme Bac+2 se sentent encore un peu jeunes pour aller au devant des éleveurs. Cette formation est l'occasion pour eux d'acquérir de l'expérience à la fois par les notions techniques qu'elle dispense et par les stages en entreprise qui leur permettent de découvrir les réalités du terrain. » Durant cette année, les étudiants acquièrent des compétences techniques et des capacités à dispenser un conseil en élevage : « apporter un appui technique, avoir une vue globale de l'exploitation et de sa relation à son environnement, faire un audit d'exploitation, apporter un conseil global à l'exploitation avec ses caractéristiques techniques, économiques, humaines et les conditions de son environnement. » À l'issue de cette formation, le titulaire de la licence pro peut postuler à un métier de technicien conseil.

La licence pro permet d'acquérir des bases théoriques solides ainsi qu'une bonne expérience de terrain. (D. P..)

La licence pro permet d'acquérir des bases théoriques solides ainsi qu'une bonne expérience de terrain. (D. P..)

« Les employeurs recherchent ce profil de jeunes qui ont à la fois une formation théorique solide et une expérience de terrain qui leur permettent d'aborder le métier sans complexes. Certains étudiants s'orientent également vers des postes de technico-commerciaux, ou bien de responsable de production dans des élevages de taille importante », complète l'enseignant. Pour obtenir la licence professionnelle, il existe deux cursus de formation. La voie classique comprend 22 semaines d'enseignement dans l'établissement de formation, et 12 semaines de stage en entreprise. Le diplôme peut également être obtenu par un contrat de professionnalisation, avec une formation en alternance à part égale entre les cours théoriques et la pratique de terrain en entreprise. La licence professionnelle semble s'imposer pour les bac + 2, au détriment du CS porc qui ne délivre qu'un diplôme de niveau IV. Le pôle de formation de Bernussou à Villefranche de Rouergue (Aveyron), qui est l'un des derniers établissement à délivrer ce diplôme, souhaite le faire évoluer en licence professionnelle pour la rentrée 2010.

Gérard Grès et Patrick Sales, du Pôle de formation de Bernussou, qui souhaite devenir le centre de référence des formations de technicien conseil pour le sud de la France. (B. G.)

Gérard Grès et Patrick Sales, du Pôle de formation de Bernussou, qui souhaite devenir le centre de référence des formations de technicien conseil pour le sud de la France. (B. G.)

 

Gérard Grès, directeur du pôle, défend l'idée d'une « licence spécialisée qui donne à la fois un diplôme reconnu au niveau européen et une compétence utilisable directement en entreprise ». Elle devrait intéresser notamment des fils ou filles de producteurs porcins, qui souhaitent s'installer dans quelques années mais dont les parents sont encore jeune. « C'est pour eux un filet de sécurité, car on ne sait jamais de quoi demain sera fait, et elle correspond à leur centre d'intérêt. » Toutefois, le recrutement de techniciens dans les organismes d'élevage reste très limité, estime-t-il. La majorité des diplômés de Bernussou se dirigent plutôt vers des unités élevages importantes, de type maternité collective, où ils encadrent des équipes de salariés, dans l'attente peut-être d'entrer plus tard dans un organisme d'élevage. Le niveau licence permettra aussi au Pôle de formation de Bernussou d'ouvrir certains modules à la formation continue en relation avec l'Ifip ou d'accueillir éventuellement des étudiants étrangers, et ainsi de mieux rentabiliser la licence qui sera réalisée dans un cadre universitaire où l'équilibre financier reste toujours assez délicat.

Yannick Lautrou, formateur à l'ESA d'Angers et à l'IUT Brest. (D. P.)

Yannick Lautrou, formateur à l'ESA d'Angers et à l'IUT Brest. (D. P.)

 

Pour en savoir plus

Voir dossier de Réussir Porcs de juillet-août 2009 : « Technicien, la passion du porc ». (RP n°162 p. 16 à 23).

ESA - www.groupe-esa.com, Tél. 02 41 23 55 55.
IUT Brest - www.iut-brest.fr, Tél. 02 98 01 60 73
Centre de formation de Bernussou : www.bernusson.aveyron.chambagri.fr,
Tél. 05 65 45 27 74.

Source Réussir Porcs Juillet-Août 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires