Le Brésil s’engage à produire du porc sans ractopamine

Réussir Porcs Janvier 2013

Le Brésil s’engage à produire  du porc sans ractopamine
Elevage porcin au Brésil. La ractopamine serait administrée à 20 % des porcs brésiliens. © D. Poilvet/archives

Contraints par leurs clients russes d’assurer que la viande est produite sans beta agoniste, les Brésiliens ont annoncé renoncer à l’utilisation de la ractopamine et autres substances analogues pour l’élevage de porc et de bœuf.
Ces molécules (beta agonistes) interdites en Europe, mais utilisées en Amérique du Nord et du Sud, ont un fort effet facteur de croissance et améliorent le dépôt de muscle. Selon les autorités brésiliennes, la ractopamine serait administrée à 20 % des porcs brésiliens, 50 % des porcs canadiens et 80 % des porcs nord-américains.

Source PigProgress

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires