Maladie : La peste porcine africaine se propage

SC

La peste porcine africaine, maladie mortelle pour les porcs, a franchi 2.000 kilomètres du sud au nord-ouest de la Russie. La FAO s'inquiète de la possible propagation de la maladie, notamment dans l'UE.

Le dernier foyer a été découvert près de de Saint-Pétersbourg, confirmant les « pires » craintes des experts de la FAO qui traquent depuis plusieurs années le virus en Géorgie et dans les pays voisins. «Bien que nous sachions que le virus circulait dans les pays du Caucase (Géorgie, Arménie et Azerbaïdjan), depuis plusieurs années, avant d'atteindre le sud de la Russie, son apparition soudaine près de la côte baltique, très loin du foyer d'origine, est inquiétante», souligne Juan Lubroth, vétérinaire en chef de la FAO.

La FAO craint que cette maladie - non transmissible à l'homme - se répande dans d'autres régions, dont les pays de l'Union européenne, l'Europe de l'Est, les pays du bassin de la mer Noire et - dans le pire scénario - à l'Asie centrale et même à la Chine, où se trouve la plus grande population porcine au monde.

Cette maladie est causée par un virus qui n'est pas lié au virus H1N1 responsable de la grippe de pandémie humaine en cours. Les signes cliniques de la peste porcine africaine sont très semblables au virus classique de la peste porcine et les deux maladies doivent être différenciées au travers d'un diagnostic établi par des laboratoires spécialisés. La FAO conseille aux pays de se montrer vigilants et de mettre immédiatement en oeuvre leurs plans de dépistage précoce et d'action.

Il n'y a actuellement aucun vaccin contre cette maladie. La fièvre porcine africaine est habituellement éradiquée par l'abattage des animaux infectés et un contrôle strict des déplacements.



Source FAO

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires