Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Fermeté des cours en Europe, baisse du cadran à Plérin.

Office de l'Elevage / DEP

Dans les grands bassins de production européens, les jours fériés autour de Pâques ont momentanément amorti le mouvement de hausse des prix. Une reprise de la demande, début avril, conjuguée à une période de chute des offres saisonnières, devrait les réorienter à la hausse. Elle est déjà amorcée dans certains pays. En Allemagne, les cours progressent de 2 centimes, à 1,49 € le kg. L‘activité y est soutenue par les exportations vers les pays de l'Est qui connaissent une forte baisse de la production. Le prix danois suit le mouvement allemand, avec une remontée de 3 centimes, à 1,22 € le kg, ainsi que le prix aux Pays-Bas (+ 1 centime, à 1,10 € le kg). En Espagne, les prix sont reconduits, à 1,175 € le kg, malgré de faibles disponibilités.

A classification égale, le cours espagnol reste directeur dans l'UE, avec 5 centimes d'écart sur le prix français. Le cours allemand est proche du prix français (-1 centime). La référence danoise décroche nettement, avec -22 centimes par rapport au cours français.

A Plérin, les cours, en semaine 14, ont reculé de 0,8 centimes, à 1,272 € le kg, dans un contexte d'offre abondante après la semaine de Pâques. En semaine 13, l'activité d'abattage avait été réduite à 330.136 porcs d'un poids moyen de 91,56 kg ( pour une semaine de 4 jours).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires