Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Fermeté des prix dans le Nord de l'UE, stabilité en France.

Office de l'Elevage / DEP

Dans le Nord de l'Europe la fermeté des prix est quasi générale. Dans les principaux bassins de production, ils suivent le mouvement de hausse allemand où les cours progressent de 3 centimes, à 1,80 € le kg. La faiblesse de l'offre entraîne une plus grande concurrence entre abattoirs et organisations de commercialisation alors que la demande reste modérée mais les expéditions vers les pays de l'Est sont soutenues. Aux Pays-Bas, le prix est également en hausse de 3 centimes, à 1,72 € le kg. La référence danoise est stable, à 1,38 € le kg. En Espagne, la hausse est de 0,5 centime, à 1,31 €, liée aux exportations alors que le marché intérieur est plutôt calme. A classification égale, le prix allemand reste directeur, avec près de 10 centimes de plus que le prix espagnol, lui-même supérieur de 4 centimes au cours français.

A Plérin la cotation française marque à nouveau le pas face à ses voisins et concurrents puisqu'elle est reconduite à 1,45 € le kg pour la 2ème semaine consécutive. En semaine 30, les abattages portent sur 394 808 porcs d'un poids moyen de 90,57 kg (-90 gr). Le commerce des pièces de découpe est difficile, en particulier celui des longes, ce qui est inhabituel à cette saison. Les acheteurs sont en position d'attente, aucun abattoir n'ayant une forte demande pour le moment.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires