Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Hausse des prix en France, baisse en Allemagne, stabilité en Espagne.

FranceAgriMer

Le marché communautaire se caractérise par une bonne demande intérieure, des offres toujours suffisantes et même importantes comme en Allemagne (+7,8 % d'une semaine sur l'autre) et des opportunités à l'exportation (Russie, Japon) mais dans un contexte de variations monétaires persistantes dans certains pays. Il est en bonne partie tributaire des fluctuations de prix en Allemagne où la situation tend à l'équilibre avec un poids moyen en net recul de 1,3 kg (à 94,8 kg). Le cours néerlandais suit le mouvement allemand : -1 centime, à1,13 € le kg. Au Danemark, il est stable à 1,29 € ainsi qu'en Espagne, à 1,07 €. La baisse des poids y atteint 740 gr et les prix devraient remonter comme chaque année à l'approche de l'été.
Pour la semaine qui vient, ils sont annoncés à la hausse dans les principaux bassins de production communautaires.

A Plérin, le cadran enregistre une hausse de 1,8 centime sur la semaine, à 1,226 € le kg. Les abattages sont toujours à un niveau importants : 348.008 porcs en semaine 23 ( sur 4 jours d'activité), 402.750 porcs en prévision pour la semaine suivante. Les disponibilités de ce fait sont réduites et les poids en net repli de 300 gr (à 91,98 kg). Les derniers retards d'enlèvement accumulés au moment des fêtes sont résorbés, le marché redevient fluide. Celui de la viande fraîche est tributaire des conditions météorologiques.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires