Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Hausse modérée des cours européens.

FranceAgriMer

Au niveau communautaire, le manque de disponibilités, observé depuis plusieurs semaines, se poursuit, entraînant de nouvelles progressions des cours, toutefois plus modérées que la semaine dernière. Les cours en Allemagne gagnent ainsi 3 centimes à 1,58 € / kg vif, aux Pays-Bas 2 centimes à 1,22 € / kg vif, et en Espagne, 4,2 centimes, à 1,255 € / kg, où l'offre est particulièrement réduite (le poids moyen a par exemple chuté en 5 semaines de l'ordre de 2,5 kg). Les exportations d'animaux vivants vers les abattoirs des pays de l'Est (Pologne surtout), sont importantes en ce moment (de l'ordre de 60 000 porcs/semaine) et soutiennent les cours.

Sur les 5 premiers mois de 2009, les abattages français de porcs charcutiers s'élèvent à 10,2 millions de têtes soit une baisse de 1,1 % par rapport à la même période 2008, en raison d'une forte baisse en avril (- 4,7 %).

Au Marché du Porc Breton de Plérin, le cours des porcs charcutiers progresse de 1,4 centime sur la semaine 26, à 1,353 € le kg. Cette augmentation est plus modérée que celle des semaines précédentes. L'offre demeure toujours limitée mais la demande a été moins soutenue que la semaine précédente. Dans la zone Uniporc Ouest, les abattages ont été, en semaine 26, de 379 696 porcs avec un poids moyen en repli de 400 grammes, à 91 kg. En semaine 27, les abattages devraient de nouveau diminuer, ils sont estimés à 370 183 porcs. Le poids moyen pourrait de nouveau baisser de 200 grammes. En un mois, le cours a progressé de 12 %, le poids moyen baissé de 4,6 % et le volume d'abattage hebdomadaire chuté de 9,1 %.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires