Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Net recul des prix dans les grands bassins européens et en France

Office de l'Elevage / DEP

Dans les grands bassins de production européens, les prix sont nettement orientés à la baisse : de 6 centimes, à 1,74 € le kg, en Allemagne (en raison d'une offre abondante), de 4 centimes aux Pays-Bas, à 1,35 €, qui suivent le mouvement baissier allemand, de 4 centimes en Belgique, à 1,26 €. Le cours danois est stable à 1,46 € le kg. En Espagne, les prix sont également en repli, de 5 centimes, à 1,26 € le kg, repli saisonnier à cette période de l'année.
Cette situation entraîne, à classification égale, une modification de l'écart des prix : le cours allemand reste directeur, avec 6 centimes de plus que les références françaises et espagnoles qui sont maintenant comparables.
Sur la période du 30 novembre 2007 au 8 août 2008, les certificats d'exportation portent sur un total de 456 000 tonnes dont 41 000 tonnes en France (soit 15 %), 91 000 tonnes en Allemagne (34 %), 80 000 tonnes en Pologne (30 %), 69 000 tonnes au Danemark (26 %) et 62 000 tonnes aux Pays-Bas (23 %). L'Espagne, qui est le second producteur européen, n'a fait des demandes de certificats que pour 27 000 tonnes (10 %).
A Plérin, la cotation recule pour la troisième semaine consécutive. Elle perd 3 centimes, à 1,405 € le kg. Le mauvais niveau de la consommation domestique n'est que partiellement atténué par des exportations dynamiques. En semaine 37, les abattages se sont élevés à 403 726 porcs, d'un poids moyen de 90,85 kg. Pour la semaine 38, les estimations font état de 401 885 porcs abattus pour un poids moyen de 91,15 kg.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires