Porc danois : Au Danemark, les prix fluctuent un peu moins

Armelle Puybasset

Au Danemark, la quasi-totalité des porcs sont abattus par une seule coopérative, Danish Crown. La filière porcine danoise est particulièrement confrontée au prix de marché international puisqu'elle exporte 85 % de sa production. Les éleveurs de porcs danois sont payés selon un prix d'acompte qui est défini chaque semaine par l'entreprise. Il correspond plus ou moins à 92 % du prix du marché. Le complément (environ 8 %) est versé en fin d'année selon les résultats de la filière. « Même si le prix d'acompte varie un peu d'une semaine à l'autre, les fluctuations sont moins importantes qu'en France. Ce système de lissage peut être rassurant pour l'éleveur comme pour l'entreprise d'abattage. Il a aussi des limites », relève Christine Roguet, de l'Ifip. « En pratique, le prix payé chaque semaine aux éleveurs danois est nivelé vers le bas et ceux-ci financent une partie de la trésorerie de la coopérative par le complément non perçu. Ce système limite les fluctuations mais le prix reste connecté au marché et les producteurs danois ne sont finalement pas mieux payés que les producteurs français. »

Evolution du prix payé au producteur en France et au Danemark (Source Ifip d'après MPB et Danske Slagterier)

Evolution du prix payé au producteur en France et au Danemark (Source Ifip d'après MPB et Danske Slagterier)

Source Réussir Porcs Mars 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires