Porc : la Cooperl ouvre une usine de charcuterie en Chine

Porc : la Cooperl ouvre une usine de charcuterie en Chine

Le groupe coopératif breton Cooperl, premier producteur porcin en France, va créer une co-entreprise spécialisée dans la charcuterie avec le groupe chinois New Hope Liuhe, a-t-on appris lundi dans un communiqué.

"New Hope Liuhe et Cooperl Arc Atlantique forment une co-entreprise pour mener à bien des activités liées à la production et à l'exploitation de produits de porc", ont annoncé les deux partenaires, tous deux actionnaires à 50%. Cette activité de "production et d'exploitation des bacons, saucisses, jambons (...), salaisons et produits et sous-produits fumés" est une "première étape de la coopération entre les parties pour développer la chaîne de production complète de porc en Chine", précise le communiqué. L'entreprise a été dotée d'un capital social de 20 millions d'euros. La Cooperl réalise un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros et abat 5 millions de porcs par an. New Hope Liuhe a lui réalisé 8,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2015. Ce projet permettra à New Hope Liuhe de mettre en oeuvre "sa stratégie de développement +de la fourche à la fourchette+", indique encore le communiqué.

Qualité

La Chine a ouvert ses portes à la charcuterie française et aux verrats reproducteurs français en 2014 afin d'améliorer la qualité de ses élevages avec le savoir-faire en génétique porcine de la France. Le ministère français de l'Agriculture avait annoncé quelques mois plus tard la signature par la Cooperl d'un contrat d'1,5 million d'euros pour l'exportation de 850 de ses porcs reproducteurs. En juin 2015, la société Brocéliande, filiale de la Cooperl, avait par ailleurs annoncé la commercialisation, pour la première fois, de jambon cuit français en Chine. Cet accord, signé avec le distributeur chinois Sinodis, portait sur la commercialisation en Chine de quatre références du "Jambon bien élevé", une marque haut de gamme de Brocéliande, issue de porcs nés, élevés et transformés en France.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 1

dll

ENCORE UNE NOUVELLE FACON DE FAIRE PRESSION SUR LE MARCHE
DEJA QU AUJOURD HUI LA COOPERL PAYE MOIN QUE LE MARCHE

BREF IL Y A UN PROBLEME AVEC LES COOP EN GENERAL
LA COOPERL EN PORC SODIAAL EURIAL TERRENNA EN LAIT DES MASTETONDE AGRO INDUSTRIEL COOPERATIF QUI PAIENT LES MOINS CHERE AUX ELEVEURS
CHERCHEZ L ERREUR

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires