Porcheries sans lisier : Le raclage en V testé avec succès à Guernevez

Dominique Poilvet

Séparation de phase précoce, réduction des rejets, amélioration du sanitaire et des performances… Guernevez confirme l'intérêt du raclage en V et des porcheries sans lisier.

Porcheries sans lisier

Deux ans de fonctionnement et cinq bandes ont été nécessaires pour valider les résultats du bâtiment d'engraissement aménagé avec un raclage en V de la station porcine de Guernevez, dans le Finistère. Le bilan final est sans appel : les multiples avantages qu'il procure permettent, selon Brigitte Landrain (1), responsable de la station, de vulgariser la technique sans risques dans les élevages. Les bonus sont à la fois techniques, sanitaires et environnementaux. Moins d'ammoniac, un enjeu essentiel à l'heure où l'Europe impose des bâtiments « propres », de meilleures notes de poumons, et un indice technique amélioré qui permettra d'amortir le surcoût éventuel.

Le raclage en V nécessite une conception de bâtiment spécifique afin d'optimiser le fonctionnement des racleurs et de la ventilation. (D. P.)

Le raclage en V nécessite une conception de bâtiment spécifique afin d'optimiser le fonctionnement des racleurs et de la ventilation. (D. P.)

Des salles de 60 mètres

Par ailleurs, les problèmes mécaniques ont été inexistants, grâce notamment à la qualité des matériaux choisis (fonds de fosse préfabriqués, cable d'entraînement et racleur en inox). Enfin, Brigitte Landrain souligne que ce système permet de réduire les coûts de maçonnerie engendrés lors de la création de fosses de grande profondeur. Les bâtiments devront cependant répondre à des spécificités, avec notamment des salles de grandes longueur (60 mètres), afin d'optimiser le fonctionnement des racleurs. Une ventilation en surpression est également indispensable pour résoudre les problèmes d'entrées d'air parasites au niveau de l'évacuation des déjections.

Performances zootechniques enregistrées pendant 2 ans sur 219 porcs élevés dans le bâtiment équipé du racleur en comparaison de 2999 porcs engraissés sur lisier.

Performances zootechniques enregistrées pendant 2 ans sur 219 porcs élevés dans le bâtiment équipé du racleur en comparaison de 2999 porcs engraissés sur lisier.

 

(1) CA de Bretagne, Rennes, brigitte.landrain@finistere.chambagri.fr, JRP2009 p 259-264.
Voir aussi article complet dans Réussir Porcs n°161p. 38-39.

Source Réussir Porcs Juin 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires