Porcs : Manifestation d'éleveurs devant l'usine de salaisons Aoste

Plusieurs dizaines d'éleveurs de porcs, 50 selon les organisateurs, une trentaine selon les gendarmes, filtraient les entrées d'une salaison Aoste à Maclas (Loire), pour protester contre les importations massives des industriels français.

Venus de Rhône-Alpes et d'Auvergne avec des tracteurs et remorques, ils se sont placés aux entrées de l'usine de salaisons Justin Bridou pour filtrer les arrivages de marchandises, ne laissant entrer que celles d'origine française.

« Le groupe Aoste importe beaucoup de matières premières, notamment d'Allemagne, qui pratique un dumping social, ainsi que d'Espagne où les producteurs cassent les prix sur certaines pièces, comme les épaules de porcs », assure Daniel Jacquemin, éleveur dans la Loire.

Cette action, prévue toute la journée, intervient à la veille d'une réunion de l'interprofession porcine qui doit discuter d'un projet de mention d'origine (VPF, pour Viande de Porc Française) sur les produits frais et les salaisons.

Une revalorisation du prix payé par l'industrie figure aussi parmi les revendications des producteurs touchés par la hausse du prix des céréales servant à l'alimentation animale, selon M.Jacquemin.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires