Un solde commercial des échanges français de porc positif en volume mais négatif en valeur

Réussir Porcs Mai 2013

Un solde commercial des échanges français de porc positif en volume  mais négatif en valeur
Les exportations de porc et produits du porc français ont diminué de 3 % en 2012. © C. Gérard

En 2012, selon les données communiquées par l’Ifip, les exportations de porc et produits du porc français ont diminué de 3 %, mais les importations de 8 %, conduisant à un léger excédent commercial de 150 000 tonnes. Grâce à une augmentation de 1 % des exportations vers les pays de l’UE, le déficit en volume s’est réduit de 133 000 tonnes en 2011 à 77 000 tonnes en 2012, et les exportations vers les pays tiers ont, au contraire, baissé de 11 % (229 000 tonnes).

Capture d’écran 2013-05-07 à 09.37.49

En revanche, le solde exprimé en valeur, montre une toute autre physionomie. Le déficit commercial est négatif de 140 millions d’euros.

L’Espagne reste de loin le premier fournisseur de la France avec 51 % des livraisons, essentiellement sous forme de pièces désossées destinées aux salaisonniers. Le solde des produits transformés à plus forte valeur ajoutée (saucisses, saucissons, préparations…) s’est aggravé en volume et envaleur, avec un déficit de 55 500 tonnes pour un montant de 382 millions d’euros (contre 325 M€ en 2011). Le déficit en saucisses et saucissons est passé de 59 à 94 M€, une grande partie venant d’Allemagne.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires