Viande de porc : les fortes promotions seront limitées à deux mois par an

Viande de porc : les fortes  promotions seront  limitées à deux mois par an

Les fortes promotions sur la viande de porc fraîche sont désormais limitées à deux mois par an, en janvier et en septembre, une mesure destinée à aider la filière porcine française, selon un arrêté ministériel publié au Journal Officiel.

L'arrêté, qui s'applique dès ce vendredi, prévoit "qu'en dehors des périodes de début d'année et de fin d'été, ne pourront plus être réalisées d'opérations promotionnelles mettant en avant des prix inférieurs à 50 % du prix moyen hors promotion du mois précédent".

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, qui doit se rendre aujourd'hui à l'assemblée annuelle de la Fédération nationale porcine à Ploërmel, dans le Morbihan, avait affirmé mardi qu'il se réservait la possibilité d'utiliser un tel arrêté, s'il n'y avait pas d'accord interprofessionnel d'ici ce vendredi.

La majorité des viandes fraîches de porc se vend à des prix bradés

"Alors que la filière porcine est en grande difficulté avec des prix payés au producteur très bas, les promotions excessives et les prix excessivement bas désorganisent le marché en empêchant toute solution collective permettant de dégager des marges dans la filière qui pourraient permettre de donner de l'air aux producteurs", souligne le texte.

"Si, à certaines périodes de l'année et notamment après les fêtes de fin d'année et à la sortie de l'été, les opérations de promotion sont utiles pour désengorger le marché, elles sont destructrices de valeur en dehors de ces périodes", ajoute le texte.

 L'arrêté rappelle en outre que "la revente à perte, à savoir la revente d'un produit en l'état à un prix inférieur à son prix d'achat effectif, est interdite à tout moment".

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires