Virus H1N1 : Les cas de grippe A sur les porcs restent rares

Claudine Gérard

Depuis le mois de mai où un élevage canadien a été contaminé par le virus de la grippe A H1N1, seuls quelques cas ont été déclarés à l'OIE(1), dont deux en Europe.

La grippe A H1N1 n'étant pas une maladie réglementée à déclaration obligatoire, les statistiques d'élevages contaminés recensés par l'OIE sont sans doute en deçà de la réalité. Mais ils témoignent que des cas sont apparus sur tous les continents, y compris en Europe avec deux cas signalés en Irlande et un en Norvège (12 octobre). Dans ces quelques élevages dans le monde où les porcs ont été contaminés par le nouveau virus A H1N1, les porcs ont présenté des signes de grippe relativement peu sévères, de courte durée, avec de la morbidité mais pas de mortalité.

Les observateurs signalent que dans ces élevages touchés, les symptômes sont ceux d'une grippe classique : apathie, fièvre… Ces observations sont confirmées par des recherches conduites récemment en Grande-Bretagne(2). « Des porcs inoculés expérimentalement par ce virus ont présenté de l'hyperthermie, de l'apathie, des difficultés respiratoires et des lésions pulmonaires caractéristiques des infections à influenza chez le porc », rapporte le dernier bulletin épidémiologique de l'Afssa(3). Si l'origine de la contamination n'est pas toujours connue, dans la plupart des cas, ce sont les hommes (éleveur, salarié) au contact des animaux qui ont transmis le virus. Quant au passage du porc à l'homme, il a été observé une fois en Irlande : un élevage de porcs a été contaminé par le virus A H1N1 via l'éleveur. Puis ce sont les vétérinaires qui sont venus réaliser les prélèvements dans cet élevage sans porter de masque qui ont à leur tour été infectés.

(1) OIE : Organisation mondiale de la santé animale.
(2) Brookes and col. Influenza A (H1N1) infection in pigs. Vet. Rec. (2009) 164 : 760-761
(3) www.afssa.fr

Source Réussir Porcs Novembre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires