Au Brésil : Sadia touché par la crise financière

Pascal Le Douarin

Le 25 septembre, la bourse de Sao Paolo (Bovespa) a été secouée par deux affaires
touchant deux sociétés de l'agrobusiness brésilien, Arestruz (secteur de la cellulose) et
Sadia, en rapport avec la crise financière américaine. Toutes deux, très exportatrices,
utilisaient le marché des produits financiers dérivés pour réduire l'impact des taux de
change. Le groupe agroalimentaire Sadia a avoué avoir perdu 760 millions de réals. Le
directeur financier a aussitôt été démis de ses fonctions. La réponse du marché a été tout
aussi immédiate et l'action Sadia a dévissé de 35 % en une journée. D'autres entreprises
cotées ont été affectées, notamment Perdigao qui a perdu près de 6 %. Cette pratique
semble être traditionnellement utilisée par beaucoup d'exportateurs qui se couvraient ainsi
des variations monétaires. Sadia a tenté de rassurer ses actionnaires, en précisant que
cette perte se limitait à la partie financière du groupe (1,6 milliard de liquidités), les autres
activités étant saines. L'entreprise réalisera environ 12 milliards de réals de chiffre d'affaires
en 2008 et prévoit un EbiTda(1) de 11 % à 12 % du chiffre d'affaires.

(1) Proche de l'excédent brut d'exploitation (EBE).

Source Réussir Aviculture Octobre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires