Aux Pays-Bas, un projet de réglementation visant à diminuer l’usage des antibiotiques de 50 %

Christophe Reibel - Réussir Aviculture Janvier-Février 2012

Prescription vétérinaire. © Sandra Roupnel
© Sandra Roupnel

Le ministère néerlandais de la Santé a soumis au Parlement un projet de règlement qui vise à ramener en 2013 l’usage des antibiotiques en élevage à 50 % de leur niveau de 2009. Il compte remplir cet objectif en assignant de stricts objectifs de diminution de leurs usages aux éleveurs.
Ceux qui emploient plus d’antibiotiques que la moyenne seront particulièrement dans le collimateur. Les éleveurs devront établir un plan sanitaire avec leur vétérinaire référent et exclusif. Ce dernier devra obligatoirement adhérer à un système qualité (IKB) s’il veut continuer à délivrer des antibiotiques. En cas de manquement, le nom de l’éleveur pourra figurer sur une liste noire accessible via internet. Quant au vétérinaire, il pourrait être privé de son droit de prescription. Selon Erik De Jonge, de l’interprofession volailles et œufs, une baisse de 28 % a été obtenue en 2011.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires